Après 15 ans, il découvre que sa fille n’était pas la sienne… !





L’infidélité conjugale est déjà un acte dramatique. Que dire alors lorsque la pécheresse va jusqu’à reconnaître que l’un de ses enfants est le fruit d’une aventure extra-conjugale ? Tunis — Le Quotidien Après quinze longues années de mariage, l’époux s’est réveillé sur l’amère réalité... Sa fille aînée n’est autre que le fruit d’une aventure extra-conjugale. Il faut dire que le père se plaignait souvent du comportement de sa fille à son égard. Elle lui manquait de respect et ne ratait aucune occasion pour se dresser contre n’importe quelle remarque émanant de lui. Au départ, le malheureux père pensait que c’était l’effet de l’adolescence mais à la longue, il s’est mis à émettre des doutes d’autant que la mère semblait cacher un secret. A vrai dire, mis à part les remords, l’épouse n’avançait aucune explication logique aux écarts de conduite de sa fille. Peu à peu, les rapports entre le père et sa fille aînée se sont dégradés au point d’obliger le père à abuser de violence physique pour remettre sa fille sur le droit chemin. Bien évidemment, la mère ne pouvait rester neutre et indifférente face à ces agressions du père sur sa fille. Alors, n’en pouvant plus, elle a réagi en s’interposant d’une manière assez violente pour empêcher le père d’agresser la fille. Dans la foulée, elle lui avait interdit de ne plus mettre la main sur la fille, lâchant au passage le morceau, en dévoilant qu’elle n’était pas la sienne. La nouvelle est tombée comme un couperet. Du coup, l’époux s’est retourné vers sa femme pour comprendre le fond de son insinuation. Les séances de harcèlement allaient prendre une autre tournure puisque le mari n’avait pas hésité à user une deuxième fois de la violence pour faire avouer sa femme. Et c’est justement ce qui s’est produit. L’épouse avait en effet décidé de tout révéler à son mari . Il s’est avéré, alors, qu’une année après leur mariage, elle avait fait la connaissance d’un homme au moment où elle rendait visite à une amie. Il faut dire que cette rencontre allait changer le cours de sa vie. On peut dire qu’elle avait succombé aux charmes de cet homme avec qui elle allait vivre «de bons moments» lesquels se sont soldés par la naissance de la fille aînée. Pour une fois, l’époux allait faire preuve d’une sagesse inégalable. En effet, il s’est rendu au poste de police pour porter plainte et demander par la même occasion le divorce... Convoquée puis interrogée, l’épouse a reconnu les faits. Elle a été inculpée d’adultère et de faux et usage de faux relatifs à l’enregistrement d’un nouveau-né sur les registres de l’état civil. Mise en détention, elle devrait répondre de ses actes prochainement devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com