Cinq Palestiniens tués : La tuerie continue à Gaza où l’armée israélienne mène une incursion





Cinq Palestiniens, dont deux adolescents, ont été tués et plusieurs blessés hier par l'armée israélienne au troisième jour d'une importante incursion de l'armée israélienne dans le secteur de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza. Le Quotidien-Agences Deux adolescents, Omar al-Natour, 15 ans, et sa soeur, Kiffah, 13 ans, ont été tués alors qu'ils tentaient de fuir devant un char israélien, ont indiqué ces sources. Ils ont été touchés par un missile tiré depuis un drone, selon ces sources. Leur mère, Houda, 45 ans, et un autre membre de la même famille ont été grièvement blessés et se trouvent dans un état critique, ont précisé ces sources. Un troisième membre de la famille a été tué. Deux militants armés ont également été tués à Rafah dans deux raids aériens israéliens séparés effectués à l'aube, ont indiqué ces sources. Mohammad al-Khawajih, 23 ans, membre des Brigades al-Qods, la branche armée du Jihad islamique, a été tué dans le premier raid, et Cherif Ayyach, 23 ans, appartenant aux Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, a été tué dans le second. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que "quatre hommes armés ont été touchés par des tirs de l'armée samedi lors de deux incidents séparés dans le secteur de Rafah". L'armée israélienne a lancé une importante incursion aux premières heures jeudi dans le secteur de Rafah, qui mobilise plusieurs dizaines de blindés et des bulldozers appuyés par l'aviation.Quinze Palestiniens ont été tués depuis le début de cette opération. * Incursion Selon des sources sécuritaires palestiniennes, les soldats israéliens ont pénétré de plus de trois kilomètres en territoire palestinien, au sud-est de la ville de Rafah, et coupé la route menant au terminal de Rafah, entre la Bande de Gaza et l'Egypte. Ils ont également pris possession d'un camp de la sécurité palestinienne, dans le même secteur, détruisant plusieurs bâtiments, ont-elles indiqué. Selon ces sources, l'armée israélienne se trouverait désormais à proximité de l'hôpital Abou Youssef al-Najjar de Rafah, qui se trouve au sud-est de la ville de Rafah. Par ailleurs, les groupes armés palestiniens ont revendiqué le tir de plusieurs roquettes artisanales contre Israël au cours de la nuit. Aucun tir de roquette n'a été relevé, a affirmé un porte-parole de l'armée israélienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com