Libéré pour finaliser le contrat de son mariage





Tunis - Le Quotidien Un jeune homme âgé d’une trentaine d’années a été sauvé in extremis par sa promise qui s’est désistée à la dernière minute l’épargnant de quelques années de prison. A vrai dire le jeune homme avait refusé de tenir sa promesse et venir demander la main de la jeune fille auprès de ses parents. Du coup, il s’est trouvé impliqué dans une affaire d’abus sexuel sur mineure. Arrêté, le suspect a déclaré qu’il avait fait la connaissance de la jeune fille à l’occasion d’une réception organisée par des amis communs. Depuis, les deux tourtereaux se sont mis à sortir ensemble et peu à peu, le jeune homme a pu convaincre sa dulcinée de s’adonner à lui promettant au passage le mariage. Leurs rendez-vous galants se sont succédés et sans aucune raison le jeune homme s’est éclipsé au grand dam de la jeune fille qui avait, immédiatement informé sa mère. Toutes les deux se sont rendues dans un poste de police où elles ont porté plainte. Identifié puis arrêté, le suspect a reconnu avoir tenu des rapports physiques avec la jeune fille mais en découvrant qu’elle n’était pas vierge, il a refusé de se présenter pour demander sa main. Il a été, toutefois, inculpé d’abus sexuel sur mineure et au moment où il comparaissait devant le tribunal de première instance de Tunis, l’accusé a été sauvé par le gang, puisque sa promise s'est désistée à la dernière minute priant la cour de libérer son prince charmant afin de finaliser le contrat de leur mariage. Après les délibérations, la cour a décidé d’accorder la liberté conditionnelle à l’accusé qui doit présenter ultérieurement une copie du contrat de mariage afin d’arrêter l’instruction. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com