A.S.M. : Khaled Azaïez à la Marsa





Une semaine après leur retour de Vichy, les Marsois commencent à tirer les dividendes de leur quinzaine française. Sur le plan humain, l’effectif marsois devrait bénéficier depuis hier, de l’apport du gardien clubiste, Khaled Azaïez. Le club du Safsaf, quelque peu secoué ces derniers jours par les différends et l'incompatibilité d’humeur entre le coach marsois et un dirigeant proche de la catégorie seniors, poursuit, malgré tout allègrement sa préparation en vue du nouvel exercice. Et malgré la défaite subie face à l’ESS, à Sousse, par le score de (1-2), l’équipe commence à prendre forme et le travail consistant effectué à Vichy transparaît de plus en plus perceptiblement. Parmi les correctifs que le staff technique s’emploie à apporter pour l’heure, il y a le volet tactique, notamment l’équation placement-replacement des joueurs. Sur un autre plan, l’ASM devrait avoir enregistré hier l’arrivée du gardien du CA, Khaled Azaïez. D’après une source marsoise digne de foi, ce dernier, encore sous contrat avec son club, a été autorisé à s’entraîner avec le club vert et or depuis hier. La finalisation de son passage à l’ASM, sous quelque forme que ce soit, ne saurait tarder. * Chabchoub et Jupiter en renfort La même remarque vaut aussi pour Sami Chabchoub, le latéral gauche, ex ESS, ESBK et JSK, et le Camerounais Yves Jupiter, l’ancien baroudeur du CSHL, qui a joué une trentaine de minutes face à l’ESS. En effet, le BD marsois et à sa tête, M. Mondher Mami, a pris la ferme résolution de cristalliser à titre définitif le recrutement de Azaïez, Chabchoub et Jupiter dans les 24 heures qui suivent, quelle que soit sa forme. * Rouatbi et Khémila avec le groupe L’effectif marsois se porte globalement comme un charmé. Seuls Rouatbi et Khémila ont fait défaut au groupe ces derniers jours après leurs petits bobos physiques contractés à Vichy. Après avoir effectué leur rééducation, faite d'exercices de musculation et de léger footing, ils ont rallié le groupe, depuis hier. * Entraînements à Radès Après leur retour de Vichy, les Marsois, comme rapporté précédemment, ont eu la désagréable surprise d’apprendre que le Chtioui était indisponible. Après moult tractations, les Marsois ont échoué à Radès, au terrain annexe plus précisément. C’est ainsi que les entraînements se déroulent dans la banlieue sud, avant le retour au Chtioui prévu pour la semaine prochaine. Entre-temps, l’équipe aura rencontré en amical l’USM, après demain, jeudi, et le CAB, dimanche prochain, sur les terrains de ses adversaires. Wahid SMAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com