S.T. : Quatre candidats à la présidence





A deux jours de la tenue de l’Assemblée Générale élective, prévue le 11 août, c’est encore l’incertitude qui plane au Bardo avec quatre candidats à la présidence. Jusqu’à hier matin, trois candidatures sont parvenues à l’administration du club. Il s’agit de celles de MM. Ahmed Salhi, Taoufik Benkhoud et Hassen RefaI. On s’attend, bien sûr, à l’arrivée de la candidature de M. Mohamed Acheb qui, malgré la colère du public stadiste et ses appels au changement, semble décidé à briguer un nouveau mandat. * A chacun ses atouts C’est dire que le Bardo a retrouvé ces derniers jours une certaine activité aux alentours du complexe sportif et une ambiance qui augure d’une A.G. chaude où les surprises ne manqueraient pas. D’ailleurs, rien qu’en évoquant un probable duel entre Mohamed Acheb et Ahmed Salhi, le président sortant et son premier vice-présidence, on se rappelle la bataille rangée entre les deux hommes à travers les médias et les conséquences fâcheuses qu’elle a engendrées, ce qui n’a pas manqué de briser l’élan du club à un moment où il avait besoin de toutes ses forces vives pour progresser et retrouver son éclat. Ce duel, entre deux candidats qui ne font pas l’unanimité au Bardo malgré leur attachement au S.T, pourrait profiter à un troisième candidat, M. Taoufik Benkhoud qui, lui, est peut-être moins connu que ses adversaires dans les rangs des supporters, mais il promet de moderniser la gestion du club avec un copieux programme de travail. A vrai dire, ce sont là les trois principaux candidats à la présidence car, celle de M. Hassen Refaï, ne semble pas convaincre les supporters qui reconnaissent pourtant qu’il s’agit d’un ancien joueur qui a beaucoup donné au club, mais qui n’a pas encore l’ossature d’un premier responsable. * Le travail reprend Pour revenir à l’équipe à dix jours du démarrage du championnat, rappelons qu’elle s’est déplacée à Aïn Draham pour un nouveau stage d’une semaine. Roberthino a emmené avec lui la totalité de son effectif même si certains joueurs Espoirs, convoqués depuis le début de la préparation, ont été momentanément écartés et ils ont repris les entraînements au Bardo en attendant le retour du groupe de Aïn Draham. Les derniers renforts (Khalfaoui, Ben Zid, Haj Kacem...) ont donné plus de poids à l’équipe qui semble, tout de même, sur la bonne voie. Toutefois, il va falloir attendre l’élection du nouveau président pour y voir plus clair et signer officiellement les contrats des nouvelles recrues. L’entraîneur stadiste espère disputer un dernier match amical ce week-end et on commence à chercher une équipe qui a les mêmes caractéristiques que l’Olympique de Béja, premier adversaire des Stadistes en championnat. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com