Secteur automobile : Toyota renforce et diversifie son partenariat avec la Tunisie





La Tunisie intéresse fortement les multinationales les plus dynamiques et les plus prestigieuses telles que Toyota, c’est là un signe qui ne trompe pas quant à la notoriété de notre pays auprès de ces grands acteurs et faiseurs de l’économie mondiale. L’amélioration de leur implantation à travers le monde répond en effet à une stratégie de redéploiement définie et menée selon des critères avérés et vérifiés dans les pays concernés et tenant compte de certains paramètres économiques, politiques et sociaux. Dans les prochains jours, en effet, M. Takahashi, Directeur général de la zone Afrique et l’un des quatre Directeurs et décideurs du géant automobile nippon, viendra en Tunisie pour la première fois dans le cadre d’un programme de développement commercial, voire industriel et régional, de la marque japonaise en Tunisie. La visite en Tunisie d’une telle personnalité de Toyota va constituer un tournant pour le constructeur automobile dans sa stratégie commerciale et industrielle dans notre pays et même dans la région. Elle constitue aussi pour son représentant en Tunisie, BSB, une marque de satisfaction pour les efforts qu’il consent, pour consolider et diversifier la présence de Toyota et un signal fort pour qu’il atteigne d’autres paliers de ce partenariat. * Les projets identifiés La visite du Directeur Général de Toyota en Tunisie sera ainsi marquée par le lancement des travaux du nouveau siège de BSB TOYOTA situé à la zone industrielle de la Marsa et dont la capacité de stockage prévue est de 15 000 véhicules. Il est également question, au cours de cette visite, de la discussion de la réalisation éventuelle d’un projet d’investissement de grande envergure de sous-traitance de composants de véhicules TOYOTA. Une telle orientation du géant automobile japonais et du premier constructeur mondial de véhicules en faveur de la Tunisie trouve ses raisons dans les conditions particulières de la Tunisie, assemblées comme un puzzle par la politique clairvoyante menée et poursuivie par le Président Ben Ali. La stabilité politique de notre pays, son choix résolu en faveur de la promotion de l’éducation et de la formation des cadres supérieurs et des techniciens, la mise en place de codes et de textes d’incitations pour les investissements industriels et de programmes structurels et ponctuels d’assistance et de soutien aux projets et entreprises expliquent l’attractivité de plus en plus grande du site Tunisie. Aussi notre position de plateforme commerciale et industrielle au carrefour de l’Afrique, du Maghreb, du Moyen Orient et de l’Europe se situe-t-elle derrière l’option prise par TOYOTA en faveur de notre pays surtout que le démantèlement tarifaire avec l’Union européenne est pour bientôt et que l’intégration de la Tunisie dans l’espace euro-méditerranéen évolue rapidement. * Prometteur Pour la Tunisie, un tel partenariat avec TOYOTA est prometteur à plus d’un titre. Il s’agira pour elle de s’inscrire dans la dynamique commerciale et industrielle hors pair de la marque prestigieuse nippone de véhicules et de tirer profit de ses performances inégalables : premier constructeur mondial d’automobiles avec près de 9 millions d’unités pour 2006, des bénéfices nets records (9,66 milliards d’Euros entre avril 2005 et mars 2006), TOYOTA se distingue également par ses avancées en matière de recherche et de mise en place de modèles économes en carburant, notamment les voitures hybrides fonctionnant à la fois à l’essence et à l’électricité dont il a été le premier mondial. Il est d’ailleurs à noter que le premier modèle de ce genre de véhicule vient d’être introduit en Tunisie. Pour notre pays qui a placé l’économie d’énergie en tête de la liste de ses priorités et de ses choix stratégiques, de telles distinctions de TOYOTA en la matière ajoutées à ses autres performances font de cette enseigne son partenaire idéal et intégré.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com