Starac du Maghreb : De Annaba à Tripoli et Paris





Le casting pour la première Star Académie Maghreb avance. Après la Tunisie et le Maroc, les casteurs sont aujourd’hui à Annaba en Algérie. C’est leur dernière escale chez nos voisins algériens avant de s’envoler pour la capitale libyenne, Tripoli. Tunis - Le Quotidien En effet, le premier appel aux jeunes rêveurs de lumières et de célébrités a été fait à Tunis le 15 juillet. Ensuite, c’était au tour des candidats soussiens et sfaxiens de postuler pour une place dans le château. Au total, cinq mille six cents jeunes ont répondu à cet appel. A ce juste titre, le jury de la Starac en Tunisie a enregistré la participation de jeunes algériens à cette étape du casting. Au Maroc, l’académie du Maghreb a ouvert le casting dans trois villes. A Casa, Marrakech et Tanger, quatre mille candidats marocains ont essayé de convaincre le jury. Quant à l’Algérie, neuf cents jeunes se sont présentés à la sélection à Alger. Leur nombre a atteint mille deux cents à Oran, en attendant le bilan de la participation à Annaba. Durant le passage de la Starac dans les différentes villes maghrébines, de jeunes émigrés en vacances dans leurs pays d’origine ont également saisi cette opportunité pour se présenter au casting. A préciser que Paris sera aussi de la partie. Après Tripoli, les jeunes maghrébins installés à l’Hexagone pourront aussi frapper à la porte de la Star Académie Maghreb I. Entre-temps, les préparations chez le producteur de cette Starac, Karoui & Karoui en l’occurrence, vont bon train. On a déjà attaqué le recrutement du staff qui se chargera de la direction et de l’animation des cours au sein du château. Ce dernier est en train de prendre forme sur la route de Bizerte pour accueillir quatorze finalistes à partir du mois d’octobre. Et une nouvelle chaîne de télévision satellitaire, Nessma TV, d’assurer la diffusion quotidienne de la vie des académiciens. M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com