E.S.T. : La défense, mon doux souci





A l’Espérance, la préparation au match de demain en Coupe de la CAF face à l’Etoile prend fin ce soir. Concentration et application constituent certainement les principales armes des gars de Ben Yahia. Au Parc B, toutes les parties s’activent comme jamais pour mettre au point la stratégie, la meilleure qui permettrait à l’équipe de sortir indemne de ce périlleux déplacement à Sousse. C’est que tous les Sang et or sont convaincus qu’un bon résultat demain fera beaucoup de bien à l’ensemble en ce début de saison où le côté mental compte énormément. Sur le terrain, tous les joueurs se donnent à fond et adhérent sans compter aux conceptions de l’entraîneur avec l’espoir d’être fin prêts à l’heure «H». Les mini-matches organisés sur la pelouse devaient permettre surtout de trouver la bonne formule notamment en défense. Un compartiment qui connaît des changements par rapport aux dernières sorties face au Raja. Bhaïri, blessé et Nwaneri, suspendu, ne seront pas là, alors que Badra, comme chacun le sait, est parti monnayer son talent ailleurs. * Ben Younès et Chaâbani en ballottage Jusqu’au mercredi soir, Khaled Ben Yahia n’avait pas encore choisi son axe central. Il hésitait encore entre Ramzi Ben Younès et Moïne Chaâbani. Le choix définitif a été repoussé à aujourd’hui. La priorité sera-t-elle donnée au niveau de compétitivité du premier ou au charisme du second? * Un trio heureux La nouvelle liste des internationaux convoqués avant-hier n’est pas passée inaperçue au Parc B. Kamel Zaïem, Wissem Bekri et Larbi Jabeur retenus par le sélectionneur ont trouvé là une motivation supplémentaire pour donner le meilleur d’eux-mêmes et réussir le match de demain. Ce nouveau statut ne peut que faire du bien à l’équipe et ce en attendant peut-être le retour de Letifi et Berrebat en sélection. * Les balles arrêtées encore et toujours Devenue une arme précieuse en football, les balles arrêtées constituent depuis la saison écoulée un atout non négligeable dans le jeu de l’Espérance. Déjà, face au Raja, deux coups francs ont amené deux buts. Demain à Sousse, les Sang et Or comptent bien récidiver. Cet exercice rejeté sans compter à l’entraînement pourrait être de nouveau décisif. Les Bekri, Berradhia, Zaïem, Michael et Letifi semblent décidés à en user le plus possible. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com