Coupe nord-africaine des sélections olympiques : Débuts ratés pour la Tunisie!





Après un premier tournoi regroupant les clubs nord-africains disputé récemment à Tunis et remporté par le CA, c’était au tour des sélections olympiques d’entrer en lice, mercredi pour une nouvelle compétition dont le match inaugural a opposé la Libye, pays organisateur, à la Tunisie. Un premier rendez-vous, qui s’est déroulé sur la pelouse du stade du fleuve artificiel de Tripoli, que notre sélection représentative a complètement raté. Certes, la sélection tunisienne était fort amoindrie par les absences forcées de certains éléments, essentiellement ceux de l’ESS et de l’EST retenus par leurs clubs en vue de la confrontation de demain en Coupe de la CAF, mais ceci n’explique nullement la piètre prestation fournie par les protégés de Maher Kanzari, ni la tenue d’ensemble d’une formation qui a eu largement du temps pour se préparer à cette joute qui constitue une étape dans le programme de sa préparation pour les éliminatoires des jeux olympiques de 2008 en Chine. Pourtant, les nôtres ont bien entamé les débats pour prendre l’initiative, bien que timidement, encouragés par l’appréhension exagérée des Libyens qui ne sont réellement entrés dans le match que sur la fin de la période initiale, c’est-à-dire à partir du moment où ils ont réussi l’égalisation par le virevoltant et non moins talentueux Iheb Boussifi à la suite d’un effort personnel et un tir qui a trompé Larbi Mejri auteur d’une sortie quelconque (44’). Auparavant, c’est Walid Hichri, en embuscade au second poteau, qui a ouvert logiquement le score d’une tête sèche consécutive à un corner bien botté par Skander Cheikh (40’). Mais la joie des partenaires du capitaine Akram Maâtoug fut de courte durée, puisque les Libyens sont très vite revenus dans la partie dans les circonstances rapportées précédemment. C’était, par ailleurs, la première sérieuse tentative des Libyens, lesquels se contentaient jusque-là de repousser les attaques de leurs vis-à-vis! * Hichri, héros malheureux! Le défenseur axial tunisien aura été de tous les coups dans cette rencontre. Certes, il a eu le mérite d’ouvrir le score pour nos représentants, mais il a été également le premier joueur à écoper d’un carton jaune, brandi par l'arbitre algérien Mohamed Zekrini, dès la 26’. Et ce n’est pas tout, dans la mesure où il a piétiné à l’entame de la seconde période en se faisant subtiliser la balle à l’orée de la surface de réparation, avant de la reprendre, pour finalement tenter un dribble raté qui l’a acculé à commettre l’irréparable et concéder le penalty. Sentence que Youssef Msallati fut très heureux de convertir en but (52’). A partir de ce moment, les Libyens se sont complètement retrouvés pour acculer leurs adversaires tunisiens littéralement assommés au point de perdre complètement leur football sous le regard attentif du sélectionneur national Roger Lemerre, présent dans la tribune, et son adjoint Tarek Thabet qui a pris place, lui, aux côtés de Maher Kanzari et Mondher Kebaïer. Les Libyens vont d’ailleurs enfoncer le clou par un troisième but magnifiquement réussi par Walid Khatrouchi, rentré une minute auparavant, à la suite d’un coup franc direct qui est allé se loger à droite du keeper tunisien Larbi Mejri, décidément peu inspiré (81’). Signalons que la compétition se poursuivra avec deux rencontres au programme de demain, samedi. La première opposera la Tunisie à l’Algérie, tandis que l’Egypte et la Libye croiseront le fer en match vedette. Mardi, nos représentants donneront la réplique à leurs homologues Egyptiens, en lever de rideau de la confrontation algéro-libyenne. Le tournoi sera clôturé jeudi prochain par la rencontre Egypte-Algérie… Voici enfin, à titre informationnel, la formation des deux équipes qui ont inauguré cette compétition. - Tunisie: Larbi Mejri, Mohamed Jedidi, Hamza Zakraoui, Karim B. Tahar, Walid Hichri, Msadek Hasnaoui, Youssef Mouihbi (Chakib Lachkham 65’), Khaled Korbi (Naoufel Yousfi 59’), Skander Cheïkh, Ryadh Htiouech (Saber Khlifa 53’), Akram Maâtoug. - Libye: Mohsen Cherif, Ali Salama, Mohamed Jebril, Hamad Zouay, Nader Grich (Houssema Rejeb 46’), Brahim Khezam, Ahmed Mosbahi, Mansour Borki (Walid Khatrouch 80’), Iheb Boussifi (Hassan Reguig 90’), Youssef Msalati, Mohamed Tarhouni. Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com