Résistance Libanaise : L’épopée se poursuit





• 26 soldats israéliens entre morts et blessés, une vedette militaire détruite et une base aérienne bombardée • Haïfa à nouveau sous les feux de la Résistance La Résistance libanaise a poursuivi hier son épopée tuant plusieurs soldats israéliens et arrêtant l’avancée de l’armée vers les villages libanais. Le Quotidien - Agences De violents affrontements ont opposé hier la Résistance libanaise à l’armée israéliennes dans le Sud du Liban. Les militants du Hezbollah ont en effet réussi a arrêter l’avancée des soldats israéliens vers le village de Aïta-Al-Chaâb. Les forces de l’ennemi ont été obligées de reculer sous une couverture aérienne. 15 soldats israéliens sont tombés entre morts et blessés. Dans le village d’El Qantara, 4 soldats israéliens ont été tués et 7 autres blessés. A Beït Yahoun, un char Merkava et un bulldozer ont été détruits. Par ailleurs, le Hezbollah a assuré hier avoir touché et coulé une vedette israélienne rapide au large de la côte sud du Liban et une télévision libanaise a diffusé des images d’une embarcation en feu. Dans un communiqué lu par sa télévision, Al Manar, le Hezbollah a affirmé avoir touché une vedette de guerre israélienne Super Dvora à 14h05 (11h05 GMT), au large de Mansouri, au sud de Tyr. “Les hommes de la Résistance islamique (...), ont déclenché un incendie et l’ont coulée”, précise le texte, qui affirme que les 12 hommes d’équipage ont été “tués, blessés, ou noyés”. Aucune confirmation indépendante n’a pu être obtenue après cette revendication du Hezbollah, la troisième depuis le déclenchement de l’offensive israélienne au Liban le 12 juillet, en riposte à l’enlèvement par le Hezbollah de deux soldats israéliens sur leur propre territoire. La première chaîne privée du Liban, LBC, a diffusé les images d’une embarcation en feu, affirmant qu’il s’agissait de la vedette israélienne touchée au large de Tyr. Israël avait démenti le 31 juillet la perte d’un bâtiment de guerre, après une revendication du Hezbollah. Le 14 juillet, deux jours après le début des combats, le Hezbollah avait touché une corvette israélienne croisant au large de Beyrouth, tuant quatre marins. Israël avait affirmé qu’il s’agissait d’un missile de fabrication iranienne. Selon les expert militaires français dans la région, l’équipage de la corvette n’avait pas branché des systèmes de brouillage, l’équipage se croyant hors de portée. A noter qu’une salve de roquettes tirées par le Hezbollah depuis le Liban est tombée hier sur la ville israélienne de Haïfa (nord) et tout autour, a-t-on appris auprès des services de secours. Selon un premier bilan de même source, les roquettes ont fait deux blessés et causé des dégâts matériels. Troisième ville d’Israël, Haïfa compte 275.000 habitants environ. * Bombardements Par ailleurs, l’aviation israélienne a repris hier à l'aube ses bombardements sur le quartier de Dahiyeh dans les faubourgs sud de Beyrouth ainsi que sur deux villages frontaliers dans le nord et l'est du Liban. Au moins 12 personnes ont été tuées et 18 autres blessées, selon des responsables de la sécurité et hospitaliers libanais. Les victimes étaient à Abboudiyeh, un point de passage vers la Syrie où l'aviation israélienne a frappé à deux reprises un pont très fréquenté. Les avions israéliens ont également frappé trois véhicules près de Baalbek tuant au moins une personne et en blessant deux autres. Des témoins ont rapporté que les véhicules ont été directement touchés et ont immédiatement pris feu. Dans la capitale libanaise, au moins 20 puissantes explosions ont retenti en l'espace d'une heure, mais on ignorait la cible exacte des frappes israéliennes. Selon la radio La Voix du Liban, plusieurs incendies se sont déclarés dans le faubourg de Dahiyeh, un fief du Hezbollah. Les chaînes de télévision VOL et LBC TV ont ajouté que l'aviation israélienne a bombardé un pont à Heitsa, dans la province d'Akkar, dans le nord du Liban. Selon des informations recueillies sur les lieux par les deux chaînes, il n'y avait pas de victimes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com