A la demande de la Tunisie : Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU condamne les opérations militaires israéliennes au Liban





Genève-TAP Le Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies a adopté, hier, à Genève, une résolution dénonçant les opérations militaires israéliennes au Liban et demandant une enquête sur les attaques systématiques d’Israël contre les civils libanais. Ce Conseil a ouvert, hier, les travaux de sa session spéciale, à la demande de la Tunisie qui préside le groupe arabe dans cette instance onusienne chargée des droits de l’homme. L’ordre du jour de cette session spéciale a comporté l’examen des violations israéliennes de grande ampleur des droits de l’homme au Liban, dont en particulier le massacre de Kana, ainsi que les importantes pertes humaines qu’elles génèrent et les déplacements forcés des civils, notamment des enfants, des femmes et des personnes âgées, ce qui constitue une dangereuse violation de la légalité internationale et, en particulier, du droit humanitaire et des accords de Genève de 1949 relatifs à la protection des civils en temps de guerre. Il est à noter que le Président Zine El Abidine Ben Ali avait souligné, à la clôture de la conférence annuelle des chefs des missions diplomatiques et consulaires que la Tunisie suit avec grande préoccupation les souffrances endurées par les peuples libanais et palestinien frères, du fait de l’agression militaire israélienne et des situations tragiques qui en résultent, à tous les niveaux, et qui constituent une violation flagrante des droits de l’homme, de la souveraineté des Etats et de la dignité des peuples. Le Chef de l’Etat avait, également, appelé à un cessez-le-feu immédiat, exhortant les membres du Conseil de sécurité à accélérer les consultations de manière à parvenir à une résolution onusienne à cet effet, qui serait acceptée par le Liban et applicable dans les plus brefs délais.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com