E.S.S. – E.S.T. : Retrouvailles motivantes





* Coupe C.A.F. (Phase de poules - 1ère J.) - Stade Olympique de Sousse (19h10) - Arb. : Osman (Egy.) - Direct TV T7 ___________ Du côté étoilé : Confirmer l’ascendant psychologique Le derby tunisien entrant dans le cadre de la Coupe de la CAF semble passionner le public sahélien qui s’est rué sur les guichets du complexe du club pour acquérir les billets d’accès au stade. Et l’on s’achemine vers une rencontre à jouer à guichets fermés. C’est qu’en fait, un match ESS - EST, a de tout temps suscité l’engouement des galeries respectives même si, tout à l’heure, il s’agit d’une rencontre de coupe d’Afrique. L’on se rappelle la saison dernière la double confrontation entre les deux équipes qui a vu l’Etoile passer au tour suivant aux dépens de son adversaire du jour et les victoires en championnat local en aller et retour sur la même EST. Pour les Etoilés, même s’il n’en reste pas beaucoup de l’équipe de la saison dernière, il s’agira de conforter cet ascendant psychologique et d’accorder tout l’intérêt que revêt cette rencontre qui intervient à une semaine du démarrage de la saison footballistique. L’importance de l’enjeu n’est plus à démontrer d’autant qu’une victoire transcenderait encore mieux l’équipe de Faouzi Benzarti et permettrait d’affirmer ses ambitions dans ce qui reste à jouer de l’épreuve africaine. * Fin prêts Les conclusions tirées de la préparation d’avant saison, des tests amicaux et de la double confrontation avec l’équipe Tanzanienne de Moro United permettent de relever que l’équipe étoilée est fin prête pour disputer toutes chances tant en compétitions locales qu’en Coupe de la CAF. Il y a aussi lieu de constater que les renforts apportés à l’équipe et le retour de Khaled Melliti à la compétition confèrent à la troupe de Benzarti une fière allure, une équipe capable d’allier le bon résultat à la manière. On aurait à le vérifier ce soir devant un adversaire décidé à ne pas lâcher priser en dépit de la suspension de Nwaneri, de «l’évasion» de Badra et de la blessure de quelques éléments. Les Etoilés savent aussi que bien gérer le match, il faudra demeurer concentrés et appliqués tel que veut l’entraîneur sahélien, très pointilleux à ce sujet. En témoigne le match d’application de mercredi entrecoupé à maintes reprises pour corriger une phase du jeu ou pour donner des consignes encore plus détaillées sur le placement des joueurs, le marquage et la relance. * Ils sont tous là sauf Maicon L’entraîneur sahélien n’a pas à se plaindre. Il aura à gérer l’abondance plutôt que la pénurie. L’effectif disponible offre en effet, plusieurs variantes pour composer la meilleure équipe possible. Le match d’application de mercredi dernier a révélé les intentions de Benzarti en opérant quelques changements entre l’équipe «A» et l’équipe «B». Le seul point d’interrogation concerne la composition de l’axe de la défense où on pourrait trouver le jeune Radhouane Felhi qui ne cesse d’un match à l’autre de convaincre son entraîneur et tous les proches de l’équipe. Autant dire que l’incertitude pourrait se convertir en certitude pour faire de Felhi un élément incontournable aux côtés de Seïf Ghezal. Faouzi Benzarti aurait également aimé compter sur les services du Brésilien Maicon Dos Santos Carrea, mais la carte de transfert international (carte jaune) tarde à atterrir à l’administration du club sahélien. Cependant, il se pourrai!t qu’elle soit reçue d’un instant à l’autre. Mais ceci n’inquiète pas outre mesure l’entraîneur étoilé qui pourra compter en attaque sur plusieurs éléments compétiteurs tels que Chikhaoui, Gamoudi, Gelson ou encore Emeka Opara qui passe par une période faste. Nous avons failli oublier de signaler la «première» du gardien Jassem Khalloufi qui «profitera» de la blessure à la cheville d’Aymen Mathlouthi, le gardien titulaire. Formation probable Khalloufi, Frej, Mériah, Felhi, Ghezal, Nafkha, Gelson, Melliti, Chikhaoui, Ogunbiyi, Opara. Mounir EL GAIED ___________________ Seïf Ghezal : «Important mais pas déterminant» On le sait et on a pu le vérifier à maintes occasions qu’un match livré à l’EST surtout peut déterminer dans une large mesure le parcours de l’équipe. Seïf Ghezal n’en disconvient pas : «il est vrai que les rencontres entre l’ESS et l’EST sont souvent, très souvent passionnées et passionnantes. Mais je trouve aussi que le match de ce samedi est important pour nous mais ne se présente pas comme déterminant. Je m’explique : nous voulons gagner cette rencontre pour entrer de plain-pied dans les deux compétitions locale et africaine». Le capitaine étoilé n’oublie pas qu’il lui faudra ainsi qu’à ses coéquipiers confirmer cette séance psychologique née des performances de la saison dernière surtout : «Les résultats obtenus devant l’EST nous ont permis de nous dégager de cette pression difficile à gérer en d’autres temps». Comment parvenir à réussir de nouveau ? Ghezal, plutôt réaliste pense que : «l’application sur le terrain, la concentration et la réussite devant les buts adverses sont autant de conditions pour réussir un match. Les coéquipiers et moi-même, nous tenterons de tout mettre en œuvre pour réussir le coup». M.E.G. _______________________________________________ Du côté sang et or : Toutes les cartes en règle Après sa dernière séance de révision d’hier matin, l'Espérance semble prête à bien négocier le premier grand examen de la saison face à l’Etoile en Coupe CAF. Reste bien sûr la vérité du terrain, le degré de difficulté du sujet à traiter. D’ailleurs, pour éviter toute mauvaise surprise, Khaled Ben Yahia a passé en revue au cours de cette semaine tous les chapitres insérés au programme de cette rencontre, à savoir: l’application tactique, la concentration, le jeu devant les buts, le placement, le replacement, les ballées arrêtées et le volet psychologique. Hier matin, c’était une sorte de séance légère réservée aux derniers réglages avant le déplacement l’après-midi vers Monastir. Ainsi, pour les Sang et Or, tout est mis en œuvre pour que ce déplacement soit une vraie réussite. * Equilibre retrouvé Au niveau de la formation rentrante, malgré l’absence de Nwaneri, Tayeb, A. Ben Yahia et Bhaïri, le coach sang et or a réussi à trouver l’équilibre nécessaire avec le retour de Melki, Zaïem et… Chaâbani, et la forme retrouvée de Bekri. Ainsi, avec un axe central composé de Chaâbani et Jaber, un entre-jeu animé par Zaïem, Mahjoubi, Melki et Olivier et un duo d’attaque formé de Letifi et Michaël, il y a lieu de s’attendre à une bonne prestation, pour que la lucidité dans les moments forts soit au rendez-vous. Sur le banc, il y aura les Zitouni, Berrebat, Jebnoun, Yaken ou Ben Younès qui seront prêts à pallier à toute défaillance. Formation probable Kasraoui, Berradhia, Bekri, Jaber, Chaâbani, Mahjoubi, Zaïem, Melki, Olivier, Letifi, Michaël. J.B. ___________________ Kamel Zaïem : «L’entre-jeu, clé du match» Progressivement, Kamel Zaïem est devenu un élément important dans le dispositif de l’Espérance et le voilà même convoqué en Equipe Nationale. Le pivot sang et or qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin présente le match de ce soir et ne cache pas ses ambitions. L’Espérance retrouve ce soir l’Etoile dans le cadre de la Coupe de la CAF. Ce rendez-vous diffère-t-il de ceux des dernières années? Je ne le pense pas. Les rencontres ESS-EST sont toujours très disputées. Les joueurs sont très motivés et les galeries surexcitées. C’est dire que les débats de ce soir ne dérogeront pas à la règle. Reste à espérer que le match sera d’un bon niveau technique et que le fair-play sera roi. Quelle sera la principale ambition de votre club? Comme c’est toujours le cas, on foulera le gazon avec la seule intention de l’emporter si on sait que la tâche sera difficile. Mais, vous savez, à l’Espérance on aime les défis. Comment jugez-vous la valeur de l’Espérance après les deux matches joués face au Raja et avant ce rendez-vous sahélien? J’estime qu’on ne fait que progresser. A l’entraînement on cravache dur, les automatismes sont bien huilés et la majorité des joueurs sont en forme. D’ailleurs, il ne peut en être autrement, vu que nous avons le même staff technique et presque le même effectif que la saison écoulée. Où résidera, selon vous, la clé du match? Tous les aspects du jeu seront importants. A nous d’exploiter nos atouts à fond et de limiter la marge de manœuvre de l’adversaire à l’entre-jeu qui demeure une zone névralgique. Face au Raja à Rabat, vous étiez promu capitaine. Maintenant vous êtes convoqué en Equipe Nationale. Comment vivez-vous cette promotion? Je dois avouer que je suis en train de réaliser un rêve d’enfance. Porter le brassard de capitaine de l’Espérance puis devenir international. Cette double distinction ne peut que me conférer fierté et plaisir, mais en même temps elle me motive et me presse à donner le meilleur de moi-même à chaque sortie pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par les entraîneurs de l’Espérance et de la sélection. Jamel BELHASSEN ______________________________ Rétro La C2 après la C1 ! On n’en finira jamais avec l’éternel duel ESS - EST. Déjà en compétition locale on en a eu assez mais voilà, depuis la saison dernière et comme pour ne pas en rajouter à ce classique face-à-face, le hasard du tirage des coupes africaines, a voulu nous imposer par deux saisons de suite un duel tuniso-tunisien, ESS - EST en Ligue des champions en 2005 deux nuls (1-1) et (0-0) avec au tout du compte une qualification des Etoilés et une élimination prématurée de l’EST et pour la présente saison, c’est de nouveau une explication purement tunisienne dans la poule finale de la coupe de la Confédération. De la C1 à la C2, il y a eu bien entendu une certaine régression, mais ce n’est que partie remise, car à partir de la saison prochaine (2007), nos deux super-représentants vont retrouver le haut niveau, et la C1 avec l'espoir de la conquérir maintenant qu’elle nous échappe depuis 12 ans. N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com