Le C.S.P., couronnement des aspirations des réformateurs tunisiens… Ben Ali en tête





La promulgation du C.S.P. a constitué le meilleur couronnement des aspirations des grandes figures de la pensée réformatrice en Tunisie, et sa publication immédiatement après l’indépendance du pays a été le meilleur soutien à l’édification et au progrès de la Tunisie moderne. Le Bureau politique du RCD réaffirme sa considération aux pionniers de la réforme sociale, notamment, l’illustre réformateur Tahar Haddad, et exprime son admiration pour l’initiative du leader Habib Bourguiba qui, en promulguant le C.S.P., a fait de l’expérience tunisienne en matière de promotion de la femme et de son émancipation une expérience avant-gardiste dans son environnement arabo-musulman et même à l’échelle mondiale. Il affirme, en toute fierté, l’importance du rôle historique dévolu au parti en matière d’émancipation de la femme et de promotion de sa condition, un rôle que poursuit actuellement le RCD à travers ses structures nationales, régionales, locales et de base, sous la conduite personnelle du Président Ben Ali. Il salue également les efforts déployés par l’Union Nationale de la Femme Tunisienne (UNFT) depuis sa création, ainsi que par les différentes organisations et structures nationales pour encadrer la femme et approfondir sa conscience quant à l’importance de ses responsabilités, en concrétisation des dispositions du C.S.P. Le Bureau politique exprime sa fierté de l’aptitude dont a fait preuve la femme tunisienne, depuis la promulgation du Code du statut personnel, à mériter de ce Code, en y demeurant attachée et en assumant les fonctions qui lui ont été dévolues aussi bien au sein de la famille que de la société. Le Bureau politique rend hommage à la femme tunisienne pour sa contribution active, depuis l’indépendance, au développement et au progrès du pays. Il exprime sa profonde fierté de la mutation qualitative du Code du statut personnel depuis le glorieux Changement, ce qui a constitué une renaissance de ce Code dont le contenu a été enrichi et étendu à différents domaines, en harmonie avec l’évolution de la société et par volonté d’élargir les perspectives d’évolution et de participation devant la femme, sur la base d’une vision profonde et globale au sein de laquelle se rejoignent les intérêts de la femme, de la famille et de la société. Le Bureau politique salue les réalisations accomplies au profit de la femme depuis le Changement, les acquis sans précédent et les réalisations successives, et en particulier les mesures historiques ordonnées par le Président Ben Ali, le 13 août 1992, et les réformes qui ont suivi et qui ont connu leur apothéose par l’inscription des principes fondamentaux du Code du statut personnel dans le texte de la Constitution. Ces réformes ont élevé la femme du stade de l’égalité à celui du partenariat, lui ont accordé la place qu'elle mérite au sein de la famille, lui ont conféré l’efficacité requise dans la société, lui ont assuré une participation effective à la vie publique et lui ont permis d’accéder aux plus hauts postes de décisions et de responsabilité. (TAP)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com