E.O.G.K. : Les convictions de Jebara





Après le nul, il y a une semaine devant le CA. Lotfi Jebara, feignait, l’air malin, d’en vouloir à ses joueurs qui ont rompu de la sorte le charme d’une formidable série de sept victoires consécutives glanées durant cette studieuse intersaison. Simple boutade que nous racontait l’autre jour le coach banlieusard puisque tenir en échec le club rouge et blanc tient de la gageure. Même en match amical ! Bien avant le dernier test prévu hier après-midi face au néo-promu de la D.I. saoudienne Nadi Al Khalij, Lotfi Jebara ne cachait pas sa satisfaction et même son étonnement pour ce parcours sans faute : «La qualité du jeu a nettement évolué. Maintenant, on maîtrise un peu mieux le rythme et on sait conserver davantage le ballon, se réjouit-il. Je crois que mes joueurs ont accumulé une intéressante expérience et je me rends compte qu’ils sont réceptifs, témoignant d’une étonnante faculté d’adaptation par rapport aux schémas tactiques préconisés. De plus, j’ai perçu chez eux une excellente motivation. Au final, ma satisfaction est grande d’autant que je m’aperçois que mon travail a très vite donné ses fruits». * «Je veux donner le maximum !» Jebara insiste sur l’absence de blessures ou de coups durs durant près de deux mois de préparation ce qui reste un bon point à mettre à l’actif du staff technique, notamment du préparateur physique. «Nous devons nous maintenir dans cette dynamique de victoires lorsque nous croiserons le fer, dimanche prochain, avec l’Avenir Sportif de La Marsa. Le premier match aura valeur de clé ouvrant les portes de toute une saison et de véritable révélateur», insiste Lotfi Jebara avant d’enchaîner : «Je veux travailler et faire le maximum avec cette bande de jeunes hypermotivés et dont le désir de bien faire est vraiment contagieux». Pourtant, les moyens financiers limites du club «vert et blanc» le contraignent de manière récurrente à chercher à renflouer ses caisses en vendant quelques joueurs. D’ailleurs, nul ne sait aujourd’hui si le départ annoncé de Pape Georges ne va pas laisser des séquelles sur l’équilibre de l’entrejeu où il a appris à tenir un rôle de premier ordre. Dans son plan pour la saison à venir, l’entraîneur vert et blanc compte énormément sur les nouvelles recrues, même si elles ne présentent pas un profil extraordinaire, s’agissant de joueurs de second plan mais animés par un excellent état d’esprit. S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com