L’UE : Le Hezbollah doit choisir…





Madrid-Agences Le Hezbollah "va devoir choisir entre être une force politique libanaise responsable ou une tête de pont de l'Iran", estime le Haut représentant pour la politique extérieure de l'UE, Javier Solana, dans un entretien publié par le quotidien El Pais. Evoquant le désarmement de la milice du parti chiite, exigé par l'ONU, Solana indique que "ce qui est souhaité est que ce désarmement se fasse de la façon la plus politique possible, pour que le Hezbollah devienne une force politique dans la vie d'un Liban normalisé". "Mais les relations du Hezbollah avec l'Iran vont rendre ce processus difficile", a relevé le Haut représentant de l'Union européenne pour la politique extérieure. "En conséquence, le Hezbollah va devoir choisir entre être une force politique libanaise responsable ou une tête de pont de l'Iran", a estimé le chef de la diplomatie de l'UE, qui, à la différence des Etats-Unis, ne considère pas le Hezbollah comme une organisation terroriste. Interrogé sur l'arrivée des renforts de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) dans le Sud de ce pays, Solana a indiqué qu'il "aimerait que les premiers éléments soient déployés pas plus tard que au début de la semaine prochaine". Le déploiement "sera une question de semaines", selon lui. "Personne n'a gagné cette guerre", a encore jugé Solana, "parce qu'une résolution du Conseil de sécurité est intervenue avant qu'il n'y ait un vainqueur (...) il n'y a eu de défaite d'aucune des parties".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com