Ben Arous Un appel anonyme dénonce l’infidélité de l’épouse





Après un mois de garde à vue, la suspecte a été traduite devant la justice pour répondre d’un chef d’inculpation relatif à une infidélité conjugale découverte tout à fait par hasard par l’époux... Tunis-Le Quotidien Originaire d’un village du Cap-Bon, l’épouse a pris l’habitude de rentrer au bercail chaque été pour passer les vacances avec les siens. Le mari, en revanche, et pour des raisons professionnelles restait seul à Tunis où loge le couple. Une fois n’est pas coutume, cette année l’épouse a interrompu ses vacances pour rentrer tôt au grand bonheur du mari. Un bonheur qui n’allait malheureusement durer qu’un court moment. A vrai dire, le mari allait recevoir un appel téléphonique mystérieux émanant d’un inconnu qui prétend être une vieille connaissance de sa femme. Aussi bizarre que cela puisse paraître l’auteur de cet appel a fourni à l’époux des détails au point d’éveiller ses soupçons. Cet inconnu avait en effet informé le mari que durant des années, il avait entretenu une liaison secrète avec sa femme. Il profitait de son retour au domicile de ses parents pour la rencontrer dans son village natal. Coup de théâtre, l’épouse a émis cette année son désir de mettre fin à cette aventure. Chose qui n’a pas plu à l’amant. Alors pour exprimer son mécontentement, il a décidé de tout révéler à l’époux. Ce fut le début d’un véritable drame à l’origine de l’effondrement de cette famille. En interrogeant sa femme l’époux, après avoir longuement insisté, a pu arracher des aveux complets sur les extravagances de sa «douce moitié». Il fit preuve, tout de même, d’une retenue inégalable en optant pour la sagesse. L’époux a décidé de saisir la justice. Arrêtée, la pécheresse a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Après un mois de garde à vue, elle a été traduite devant la justice. La cour a décidé, après avoir entendu l’accusée, de saisir cette affaire pour les délibérations. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com