Tunisie – Mali : Un magma de réchauffé et de neuf





* Match amical international - Stade de Narbonne (19h00) ______________ Les linéaments d’une nouvelle page de l’histoire de notre football commenceront à transparaître, ce soir, à Narbonne. Mais, combien aurions-nous souhaité la cristallisation de la communion entre le public tunisien et son équipe de cœur dans nos propres murs ! Tunisie-Mali en France, cela a tout l’air d’une escapade, après le très laborieux Mondial allemand, survenu suite à une CAN non moins décevante, voire enrageante. Un double échec qui n’a fait que mettre au pilori les diverses parties prenantes de cette sélection tunisienne, au premier rang desquelles le très impopulaire Lemerre. De toutes façons, le Français, après le départ de son “bienfaiteur”, l’ancien boss fédéral ne se prévaudra sûrement plus de blanc-seing. Il sait pertinemment qu’il a tout intérêt dorénavant à édulcorer ses positions, en commençant par avoir un regard attentionné sur la compétition locale. * La nouvelle locomotive Et c’est assurément dans et avec cet esprit que le coach national a convoqué 11 joueurs, sur les 21, opérant dans le championnat local. Outre les deux gardiens Boumnijel et Kasraoui, il y aura Haj Messaoud, Bekri, Chikhaoui, Meriah et Létifi, appelé à la rescousse à la dernière minute, soit cinq joueurs aux services desquels le Français a eu recours, de par le passé, mais de façon très approximative. Mais l’innovation consiste en l’appel pour la première fois des Zaïem, Ben Yahia, Ghariani et Jabeur. Quant à la légion étrangère, elle comprendra les indétrônables Bouazizi, Jemmali et Sdiri, trois joueurs qu’on voit mal partis pour un nouveau bail. En revanche, les Mnari, Hagui, Nafti, Namouchi et à un degré moindre Ben Saâda, devraient constituer la nouvelle locomotive du club Tunisie. Cette légion aura, elle aussi, ses novices en la personne de l’ex-Etoilé et actuel sociétaire du Lokomotiv Moscou, Chaker Zaouaghi, et le joueur du prestigieux Inter Milano, Tijani Belaïd. Toutefois, l’on ne peut que déployer la non-convocation de Jaziri et Ayari, qui peuvent beaucoup apporter à cette équipe. Lemerre, trahit-il, encore une fois, cette indéracinable humeur revancharde, cette rancœur qui l’a toujours habité? Il est vrai que le meilleur attaquant tunisien du récent Mondial a eu un comportement odieux et répréhensible à la lumière de ses déclarations pleines de fatuité et sentant la trahison, mais pour le bien de l’EN, une nouvelle page aurait dû être ouverte entre les deux hommes. Un différend à dépasser au plus vite. Pour de qui est du match proprement dit, il y a tout lieu de penser que Lemerre procédera à une large revue d’effectif. Mais le Français nous ayant habitués à tellement de facéties qu’une toute autre option est tout à fait envisageable. Attendons voir. Quoi qu’il en soit le chemin menant à la CAN 2008 et au Mondial 2010 connaîtra son exorde ce soir. Wahid SMAOUI ________________ Flash…Balles * Visionnage Au programme d’hier, on a relevé une réunion consacrée à une séance de visionnage vidéo du match Tunisie-Mali disputé à Sfax en 2004, pour disséquer le jeu des Maliens. Dans la matinée certains joueurs ont été soumis à des séances de soins et de massages. * Arrivée Le Président de la Fédération Tunisienne de Football, M. Ali Labiadh s’enquiert sur les conditions de séjour de l’Equipe Nationale, qu’il rejoindra ce matin (mercredi), à son lieu de retraite pour assister au match Tunisie-Mali. Il rentrera le lendemain à Tunis avec la délégation, où l’arrivée à l’aéroport de Tunis Carthage est prévue à 12h30 * En solitaire Jawhar Mnari est allé avec le préparateur physique effectuer une légère séance de footing et de mise entrain. * Trio français La Fédération Française de Football a désigné un trio français pour diriger le match Tunisie - Mali. Il s’agit de Chaoui (arbitre central), Garinges et Keep Natoli (assistants) ____________________________ Ils sont tous là ! La Sélection nationale est arrivée lundi après-midi à Narbonne où elle doit disputer un match amical face à son homologue du Mali, ce soir à 19h00. La rencontre entre dans le cadre de la préparation de l’Equipe Nationale pour le match Tunisie-Maurice, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Ghana-2008), le 2 septembre prochain à Port-Louis. La délégation tunisienne, qui s’est envolée lundi matin de Tunis vers Marseille, est composée des staffs technique, administratif et médical, et des joueurs Ali Boumnijel, Hamdi Kasraoui, Yassine Chikhaoui, Mehdi Meriah, Wissem Bekri, Larbi Jaber, Karim Hagui, Wissem Ben Yahia, Mohamed Ali Ghariani et Kamel Zaïem. Le reste des joueurs a rallié directement Narbonne à partir des pays d’Europe où ils évoluent, et de Tunis (par le vol de l’après-midi), à l’instar de Riadh Bouazizi et Aymen Letifi, appelé en renfort dimanche. Chaouki Ben Saâda et Tijani Belaïd ont retrouvé le groupe à l’aéroport de Marseille, alors que Mehdi Nafti et David Jammali, se sont directement rendus au lieu de résidence de l’équipe, à l’hôtel Novotel à Narbonne. Amir Haj Messaoud est arrivé en provenance d’Alger où il a disputé dimanche le match JS Kabylie/CS Sfaxien, comptant pour la Ligue des champions d’Afrique. Hamed Nammouchi, Chaker Zouaghi et Karim Sdiri ont également rejoint le groupe alors que Jawher Mnari était attendu hier soir. Le programme d’hier prévoyait des séances de soins et de massages dans la matinée et une séance d’entraînement l’après-midi, à 18h00, avec la participation de tout le groupe. Le séjour se passe dans de bonnes conditions à Narbonne, où la température varie entre 18 et 23 degrés, mais la météo prévoit de la pluie pour aujourd’hui, jour du match.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com