Contrôle économique Plus de 21000 infractions relevées depuis le début de l’année





M. Ali Gharbi, directeur général des services du contrôle économique, a tenu hier une conférence de presse consacrée à la présentation des activités de ses brigades depuis le début de l’année en cours. Tunis-Le Quotidien Avec plus de 152 mille visites effectuées depuis le 1er janvier 2006 jusqu’au 14 août, les services du contrôle économique ont dû frapper fort contre toutes infractions possibles dans les différents secteurs. A travers ces visites, les brigades du contrôle économique ont pu relever près de 21726 infractions dont la majorité a été enregistrée dans les secteurs des fruits et légumes, les produits alimentaires, et les produits de l’aviculture. Les infractions relevées sont relatives à des augmentations des prix, absence de factures ou absence d’affichage des prix. M. Ali Gharbi a focalisé son intervention sur l’activité du contrôle économique dans les espaces de loisirs. Il a souligné, à ce propos, que plusieurs campagnes régionales et interrégionales ont été organisées à partir du mois de mai dernier touchant différents espaces de loisirs (cafés, restaurants...). Ces campagnes ont été concentrées et multipliées durant les fins de semaines compte tenu de l’affluence importante enregistrée dans ces espaces à pareilles périodes. M. Ali Gharbi a noté par ailleurs que ces campagnes ont pour objectif de faire face aux comportements répréhensibles de certains professionnels de ce métier, notamment, au niveau de l’augmentation et l’affichage des prix ainsi que la vente conditionnée. Le bilan des opérations réalisées, dans ce cadre, jusqu’au 14 août, englobe la détection de près de 897 infractions à travers plus de 3900 visites. Outre le bilan des infractions relevées, le directeur général du contrôle économique a présenté, au cours de la conférence de presse, le total des participations dans les soldes d’été dans le différents gouvernorats, ainsi que les taux de réduction fixés en marge de ces soldes. Ainsi, près de 1126 commerçants, dont la plupart opèrent dans les secteurs du prêt-à-porter et les chaussures, ont pris part à cette édition des soldes d’été. Le taux de réduction enregistrés varient à cet effet, entre 20%, 50% et même 80% dans certains gouvernorats. Il y a lieu de rappeler que cette édition de soldes d’été a démarré le 7 août et devrait se poursuivre jusqu’à la fin du mois de septembre prochain. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com