Conseil Fédéral de la F.T.H.B. : Le contrat club-joueur en vedette…





Le Conseil fédéral de la FTHB s’est tenu récemment à Tunis. En cette occasion, on a surtout mis sur la table la question des relations qui organisent les rapports des joueurs avec leurs clubs. C’est en présence de moins de la moitié des clubs affiliés à la FTHB que s’est tenu le conseil fédéral consacré à la révision de quelques règlements touchant la discipline. * Simplifier les procédures administratives Parmi les points qui ont été revus, on notera la volonté de la FTHB d’agir sur les procédures relatives aux documents administratifs. Ainsi, un allégement, une simplification et une accélération des procédures ont été prévus dans les nouveaux règlements. Cependant, il reste la question du dépôt des licences à la FTHB et plusieurs clubs ont demandé à ce que cette opération puisse se faire désormais dans les ligues régionales. Cette procédure n’a pas été retenue pour l’instant, en attendant à ce que le dossier des ligues soit résolu. Puis, les règlements ont prévu que toutes les équipes engagées en nationales A et B puissent aligner des équipes dans toutes les catégories telles qu’elles sont fixées par le bureau fédéral. Cette disposition s’applique aussi aux équipes féminines appartenant à la Nationale A. Par ailleurs, le club déclaré en inactivité ne peut reprendre son activité que la saison suivante, et au plus bas échelle de la hiérarchie. * Consacrer les contrats Cependant, la question qui a le plus retenu l’attention des clubs est celle de contrats qui doivent être passés avec les joueurs. Car seul le lien contractuel est reconnu par les règlements de l’IHF. Dans le cas contraire, les joueurs peuvent quitter leur club vers l’étranger sans bénéficier d’aucune espèce d’indemnité. Encourager les joueurs à tenter l'aventure professionnelle est une chose intéressante qui peut contribuer à améliorer le rendement de l’équipe nationale, mais toujours faut-il qu’ils acceptent de signer des contrats. Car à la veille des grandes manifestations internationales, ils se refusent à l’heure pour garder leur liberté de mouvement, ce qui est pénalisant pour les clubs. En outre, si les «grands» clubs peuvent se permettre de passer des contrats avec les joueurs, les «petits» clubs ne le peuvent pas, faute de moyens suffisants. En tous les cas, la contractualisation demeure le meilleur moyen de garantir les droits des clubs, et un symposium aura bientôt lieu sur cette question pour la réglementer. * Les autres questions résolues D’autres questions ont été traitées: - Le cadet qui en est à sa troisième année de cette catégorie peut être surclassé pour évoluer avec les seniors. - Quatorze joueurs doivent être inscrits sur la feuille de match pour les seniors ou les juniors. - Le problème des assurances demeure posé et les clubs se plaignent de n'être pas remboursés. - Un dirigeant peut se voir retirer sa licence dans le cas où il porte atteinte à l'éthique et au fair-play. - L’organisation de la fonction d’agent sportif ou intermédiaire qui devra désormais obtenir un diplôme délivré par la FTHB. - Les recrutements pour toutes les catégories que peut effectuer un club ne peuvent pas dépasser les six. Cette saison, et comme plusieurs clubs ont déjà engagé plusieurs joueurs, ce chiffre sera porté à huit. Espérons simplement que ces règlements fassent évoluer la discipline. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com