Un an après les attentats : Les Britanniques se souviennent de leurs morts





Le Quotidien-Agences Des larmes, une émotion rentrée, beaucoup de fleurs: un an après, les Britanniques ont rendu hommage hier dans la gravité et l'unité aux victimes des attentats-suicide du 7 juillet 2005, les plus meurtriers de leur histoire. A 08h50 (07h50 GMT), à l'heure précise où les trois bombes avaient explosé dans le métro, la ministre de la Culture Tessa Jowell et le maire de Londres Ken Livingstone ont déposé des gerbes de fleurs devant la gare de King's Cross, où s'étaient retrouvés les quatre kamikazes au matin fatidique. "Londres n'oubliera pas ceux que nous avons perdus le 7 juillet 2005 et pour mieux les honorer nous allons construire une ville meilleure", a affirmé le maire sur une carte déposée avec les fleurs. Beaucoups ont interrompu brièvement leur trajet vers leur travail pour se recueillir ou déposer un bouquet. "Je ne connaissais personne. Mais j'ai déposé des fleurs comme marque de respect, parce que cet événement a uni Londres en tant que communauté", expliquait Tim Cousins, un analyste financier de 25 ans. A la même heure, retentissait la cloche de la cathédrale St Paul, dans la City.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com