«Là-bas» : Quand le poète se manifeste





Mansour M’henni ajoute une nouvelle corde à son arc. Occupant le poste de directeur de Canal 21, il ne lésine pas sur l’effort pour donner libre cours à sa verve créatrice. «Là-bas», laisse fuser sa plume de poète au gré de son inspiration. «Là-bas» est le titre du recueil de poèmes de Mansour M’henni édité chez «Dar El-Mizen». Préfacé par l’universitaire, lui aussi, Hafedh Jedidi, l’ouvrage agréablement présenté du point de vue fond et forme donne du plaisir à lire. Plus encore, c’est le genre d’écrits que Hafedh Jedidi classe parmi les meilleurs, vu les sens multiples des mots que l’on peut lire entre les interstices des phrases. «Là-bas» est un écrit qui condense l’expérience intellectuelle d’un poète ayant déjà appréhendé la poésie de langue française notamment celle de Rimbaud et de Baudelaire. Il s’en libère par la suite pour imposer son cachet dans un écrit existentiel ne répondant pas aux normes d’écriture classique. Le livre de M’henni est composé de trois parties «Appel», «Chuchotements de Vénus» et «Là-bas». Les deux premières parties sont consacrées à la poésie, la dernière est un assemblage de textes en prose embrassant le style poétique. L’auteur parle d’amour, du temps qui passe, de la mort et de la recherche d’autres cieux... Rappelons, par ailleurs, que Mansour M’henni n'est pas à son premier écrit puisqu’il a déjà publié plusieurs études et recherches dont celle portant sur «l’analyse du texte poétique de langue française en Tunisie», «Les changements dans la littérature maghrébine»... M.B.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com