Notation : Fitch Ratings relève les notes de l’ATB





L’Agence de notation Fitch Ratings vient de relever les notes internationales à long terme attribuées à l’Arab Tunisian Bank (ATB) de «BBB-» à «BBB». Tunis- Le Quotidien L’agence a expliqué que la perspective de la note à long terme en devises est à présent stable, alors que celle de la note en monnaie locale reste positive. Par ailleurs, les notes à court terme en devises et en monnaie locale, la note intrinsèque et la note de soutien extérieur ont été confirmées respectivement à «F3», «D», et «2». Les notes nationales attribuées à l’ATB ont été, également, relevées de «A+» à «AA-» pour la note à long terme et de «F1» à «F1+» pour celle à court terme. Fitch Ratings a indiqué que les notes à long terme, court terme et de soutien extérieur attribuées à l’ATB sont fondées sur la claire indication du soutien de son actionnaire principal l’Arab Bank (AB) qui détient 64,2% de son capital. Le relèvement des notes de l’ATB résulte de celui de la note à long terme internationale de l’AB intervenu au cours du mois de mars dernier. Fitch a précisé, en outre, que la note intrinsèque de l’ATB reflète sa position modeste au sein du paysage bancaire tunisien, son niveau élevé de créances non performantes par référence aux normes internationales et les concentrations élevées observées tant à l’actif qu’au passif de son bilan. Elle tient,également, compte d’une rentabilité satisfaisante, d’une liquidité acceptable et d’une solvabilité en amélioration. L’ATB est, en effet, un acteur de taille modeste sur le marché bancaire tunisien avec une part de marché d’environ 8% en dépôts collectés. Grâce à la hausse des revenus de son portefeuille de bons de trésor, la rentabilité de l'ATB a progressé significativement en 2005. En dépit d’une croissance molle des encours de crédits d’une charge importante des dotations aux provisions sur créances classées, le résultat net de la banque a augmenté de 17%. Conformément à sa stratégie, et bien que certaines faiblesses persistent, la direction de la banque mène une gestion des risques plus prudente. Cette amélioration se fait au travers de contrôles plus stricts et de procédures plus conformes aux principes en vigueur chez l’Arab Bank. Selon l’agence Fitch Ratings, la qualité des actifs de l’ATB reste faible par références aux pratiques internationales. Le ratio de créances classées s’élevait à 17,1% et le risque résiduel non couvert par les provisions représentait 33,9% des fonds propres de la banque à fin 2005. La banque s’est fixée pour objectif un ratio de couverture de 96% à fin 2010. Sa capacité à améliorer durablement la qualité de ses actifs reste toutefois à démontrer compte tenu du risque de concentration existant au sein de son portefeuille de créances sur la clientèle. La liquidité de l’ATB est, selon l’agence, acceptable avec une part importante d’actifs investis en bons du trésor et refinançables aupès de la Banque Centrale de Tunisie. La capitalisation de l’ATB s’est renforcée en 2005, grâce à une première injection d’argent frais de 52 millions de dinars en 2005, qui sera complétée par une deuxième de 32 millions de dinars à fin 2008.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com