Koweït : L’émir nomme un nouveau gouvernement





Le Quotidien-Agences L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, a nommé hier un nouveau gouvernement de 16 membres qui reste dominé par la famille régnante, malgré la victoire de l'opposition lors des élections de juin. Le ministre de l'Energie, cheikh Ahmad Fahd al-Sabah, neveu de l'émir, et le ministre d'Etat pour les Affaires du cabinet, Mohammad Daifallah, vivement critiqués par l'opposition, n'ont pas été maintenus dans leurs fonctions, a rapporté la télévision d'Etat. L'ex-banquier et expert en économie cheikh Ali Jarrah al-Sabah, ministre des Affaires sociales du gouvernement sortant, a été nommé ministre de l'Energie. Cheikh Ahmed et Daifallah ont été accusés par les candidats de l'opposition durant la campagne électorale d'"encourager la corruption et de bloquer les réformes", accusations qu'ils ont rejetées. Après l'annonce des résultats des élections fin juin, plusieurs députés de l'opposition s'étaient engagés à demander aux deux ministres de rendre des comptes s'ils étaient maintenus au gouvernement. Le nouveau cabinet compte six membres de la famille régnante des Al-Sabah, dont le Premier ministre cheikh Nasser Mohammad al-Ahmad al-Sabah. La famille régnante continue à détenir les postes-clés des ministères de l'Intérieur, de la Défense, des Affaires étrangères et de l'Energie. Cheikh Jaber al-Moubarak al-Sabah a été maintenu au poste de Premier vice-Premier ministre et ministre de la Défense et de l'Intérieur, tandis que Cheikh Mohammad al-Sabah continue à occuper les postes de vice-Premier ministre et de chef de la diplomatie.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com