Il le soupçonne de vol et lui tire dessus





La cour d’appel de Tunis a examiné en début de cette semaine une affaire de tentative de meurtre dont l’accusé est le propriétaire d’une ferme agricole qui a utilisé un fusil de chasse pour blesser l’un de ses employés... Tunis-Le Quotidien Les faits de cette affaire ont éclaté suite à une information parvenue aux agents de la garde nationale de La Manouba évoquant l’admission à l’hôpital Aziza Othmana de Tunis d’un individu blessé au niveau de ses deux pieds à l’aide d’une arme à feu. Des agents se sont rendus à l’hôpital pour interroger le patient qui a déclaré que son patron, le propriétaire d’une ferme agricole située à quelques encablures de la localité d’Essaâdia (Le Bardo), lui a tiré dessus à l’aide d’un fusil de chasse. Convoqué, le suspect a nié les faits déclarant qu’il n’était nullement dans son intention de tuer la victime. Il a précisé, en outre, que le jour des faits, il est sorti faire un petit tour dans sa ferme lorsqu’il a remarqué la présence de la victime qui s’apprêtait à charger six caisses d’oranges à bord d’une camionnette. En déduisant qu’il s’agit d’un vol, il a voulu l’intimider en tirant un coup de feu à l’aide de son fusil de chasse. Il ne savait pas, toutefois, qu’il avait atteint l’employé. N’empêche que le ministère public a rendu à son encontre le chef d’inculpation relatif à la tentative de meurtre. Traduit devant le tribunal de grande instance de Tunis, l’accusé a écopé de deux ans de prison. Ce verdict a fait l’objet d’un recours en appel examiné en début de cette semaine par la cour compétente. L’accusé a réitéré ses déclarations faites devant le juge d’instruction. Après quoi, la cour a retenu cette affaire pour les délibérations... H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com