Deux jours après son recrutement : Elle s’envole avec cinq mille dinars





Tunis-Le Quotidien La Quatrième chambre criminelle de Tunis a examiné récemment une affaire de vol dont la suspecte est une femme de ménage. Cette dernière est soupçonnée par sa patronne d’avoir dérobé des objets de valeur de la maison où elle travaillait. Il est à noter que cette affaire a éclaté suite à une plainte déposée par un couple marié dans laquelle les deux époux ont fait savoir qu’ils ont recruté une jeune fille originaire d’une région du centre du pays pour s’occuper des tâches ménagères chez eux. Deux jours exactement après son recrutement, la femme de ménage s’est évaporée en emportant avec elle plusieurs objets de valeur estimés à cinq mille dinars. En coordonnant avec le district de sa région, les auxiliaires de la justice ont pu arrêter la femme de ménage et la traduire devant la justice. Interrogée par la cour, la suspecte a nié les faits déclarant qu’elle a abandonné son travail après avoir remarqué que l’époux s’intéressait à elle. La cour a décidé de renvoyer l’examen de ce procès au mois de septembre pour rendre son verdict. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com