Harmonie





L'Italie, qui a remporté sa quatrième Coupe du monde aux dépens de la France (1-1, 5 t.a.b. à 3) dimanche, disputait à Berlin sa quatrième finale depuis 1970, chacune de ces finales étant espacées de 12 ans, avec deux défaites (1970, 1994) et deux victoires (1982, 2006). En 1970 au Mexique, Riva et Mazzola n'avaient rien pu faire face à l'irrésistible Brésil de Pelé (1-4). En 1994 aux Etats-Unis, la défaite avait en revanche été beaucoup plus cruelle pour les Italiens, seulement battus aux tirs au but (0-0, 2 t.a.b. à 3) par le même Brésil. Entre-temps, les Azzurri de Dino Zoff et Paolo Rossi avait remporté l'édition 1982 en Espagne face à la République fédérale allemande (3-1). Avec ses finales à chaque fois espacées de 12 ans - défaite, puis victoire, puis défaite -, l'Italie espérait bien que la quatrième, en 2006, soit logiquement une victoire. Espérance comblée. L'Italie a également gagné la Coupe du monde en 1934 et 1938.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com