Au charme des rimes : Sur le seuil de l’enfer





Oh âme! si tu pars, comment peux-tu voyager Le bagage que tu as mis en valise est trop léger Tes investissements sont préjudiciables Et ta balance de règlement est incalculable Tous les écrits inclus dans ton livre sont illisibles Ton jour de jugement sera un jour pénible Dont la chaleur te serait insupportable Et les désirs vitaux sont inébranlables De quoi pourrais-tu prémunir ton visage Puisque tu as enfermé ton repentir en cage Et tu as ordonné à ton cœur chicaneur de nier les louanges De tous les faits tu prétends avoir le rang d’un ange De tes péchés tu as soulevé mille pyramides Et tes maux ont coulé, plus que les ruisseaux, fluides Quant aux remords, au regret, tu te montres avide Voluptueuse, unique, oh âme cupide. Ali M’barki


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com