Selon Blatter : Zidane pourrait perdre son titre de meilleur joueur





Le président de la Fédération internationale de football (Fifa) Sepp Blatter a laissé entendre à la presse italienne que Zinedine Zidane pourrait se voir retirer son titre de "meilleur joueur" du Mondial après son coup de tête contre l'Italien Materazzi en finale dimanche. Interrogé hier par le quotidien italien La Repubblica sur l'éventualité que l'on prive le capitaine de l'équipe de France de ce titre, le patron de la FIFA a répondu: "Avant de prendre une quelconque décision, j'attends l'issue de l'enquête" disciplinaire annoncée avant-hier par la Fifa. La désignation lundi de Zidane comme meilleur joueur du Mondial par la Fifa a posé une nouvelle fois le mode de fonctionnement de ce trophée, puisque les votes ont pour leur très grande partie été enregistrés avant la finale et donc avant le violent coup de tête asséné par le Français au défenseur italien Marco Materazzi. "Le vainqueur de ce prix, ce n'est pas la Fifa qui le désigne, mais une commission internationale de journalistes. Cela dit, le comité exécutif de la FIFA a le devoir d'intervenir quand il relève des comportements contraires à l'éthique du sport", a expliqué Blatter au quotidien italien. "C'est pour cela que j'ai donné l'ordre à notre section disciplinaire d'ouvrir une enquête sur cet épisode", a-t-il ajouté. Par ailleurs, Sepp Blatter a confié à la presse qu'il s'était "senti mal, pour lui et pour le fair-play", après le coup de tête du Français Zidane à l'Italien Materazzi en finale de la Coupe du monde dimanche soir. "Ca m'a fait beaucoup de mal. Je connais Zidane depuis de nombreuses années, sa personnalité extraordinaire, son style de vie, sa discrétion, sa famille... A le voir agir ainsi, je me suis senti mal, pour lui et pour le fair-play", a déclaré Blatter. Le patron de la Fifa a également affirmé que le geste du capitaine de l'équipe de France avait été vu par le "quatrième arbitre, au bord de la pelouse", niant toute utilisation de la vidéo dans cet épisode crucial de la rencontre. "Les faits sont clairs (...) Du reste, je réaffirme être fermement opposé à l'arbitrage vidéo", a déclaré Sepp Blatter. Zinédine Zidane n'avait pas reçu immédiatement son carton rouge après le coup de tête à Marco Materazzi. Ce laps de temps a laissé présumer que la scène ait été vue sur un écran vidéo par le quatrième arbitre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com