Dans une conférence à Tunis : Recettes pour relations conjugales réussies





Pendant plus de 3 heures d’affilée, l’orateur a tenu en haleine jeudi soir un public nombreux venu assister à la conférence se rapportant aux relations conjugales réussies. Tunis-Le Quotidien Au cours de la soirée organisée dans un hôtel de la place, le public composé essentiellement de femmes a écouté attentivement le docteur Mustapha Abou Saâd, marocain, spécialiste des questions conjugales. Grâce à son expérience dans ce domaine, il a pu décortiquer et analyser l’évolution des relations conjugales depuis les fiançailles jusqu’au mariage émaillé souvent par des tensions et de problèmes de toutes sortes. Les problèmes surgissent à partir du moment où le couple verse dans la monotonie, période durant laquelle chacun commence à comparer. La comparaison constitue en fait une étape cruciale et grave dans la vie du couple notamment lorsqu’elle se rapporte au monde extérieur. En d’autres termes, lorsque l’époux compare sa conjointe à l’une de ses collègues de travail ou à l’une de ses connaissances. C’est à partir de ce moment précis que le couple commence à perdre l’équilibre sentimental. Durant cette étape, chacun ne voit plus que les aspects négatifs de sa «moitié» et commence à se poser un tas de question du genre «Est-ce que je vais terminer mes jours dans ces conditions avec une personne semblable ?». * Conflit La période de déséquilibre sentimental aboutit souvent si le phénomène n’est pas canalisé. Le conférencier a avancé plusieurs raisons au déclenchement de ce conflit : le rejet réciproque, le non-respect mutuel, la passivité, l’absence de responsabilité, la rigidité. M. Abou Saâd a donné des exemples frappants sur la vie de certains animaux qui ont donné le meilleur exemple de fidélité et d’exemplarité. Les oies, dit-il, sont très fidèles à telle enseigne que la disparition de l’un constitue un coup fatal pour l’autre. Souvent, ce dernier ne survivra pas et meurt à son tour. Le conflit au sein du couple est souvent accentué par le comportement ironique de l’un des conjoints, par l’emploi de termes humilitants, par l’avarice mais aussi par l’endettement. En effet, ce dernier fragilise énormément le couple et ravive profondément les tensions. Le conférencier a également évoqué le doute mortel pour le couple. M. Mustapha Abou Saâd a présenté à la fin de son exposé l’arbre du bonheur dont le tronc est construit par l’amour (pas nécessairement dans son aspect romantique), l’acceptation, le respect mutuel et la confiance. Les branches et les feuilles de l’arbre du bonheur sont composées de plusieurs éléments aussi importants comme la discrétion, l’engagement, l’entente, la patience, l’amitié et la continuité. Le courant a véritablement passé entre le large public et l’orateur qui a su, grâce à son humour, à son expérience et à son sens de la communication, entraîner l’assistance dans un univers à la fois imaginaire et réaliste. Il est certain qu’un grand nombre de présents ont tiré les conclusions qui s’imposent et ont pu découvrir les voies qui mènent vers le bonheur du couple, du moins théoriquement. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com