Fête de la fin de saison à la Rachidia : Vibrant hommage à Saliha et Tarnène





L’Institut de la Rachidia a clôturé en beauté la fin de la saison 2006 au Palais Essaâda. La troupe de la Rachidia en compagnie de Sonia M’barek ont présenté pour l’occasion une soirée musicale inédite. Zied Gharsa, l’enfant prodige du malouf tunisien a eu, au cours de cette soirée, l’honneur de diriger la troupe et la chorale de la Rachidia. Au cours de ce récital, l’ensemble de la Rachidia a composé des morceaux de musique arabe. Il s’agit des «Waslah» - genres de vers arabes et des «Mouachahatt» qui sont des chants liturgiques. Au cours de cette soirée, Sonia M’barek a fait voyager l’assistance à travers les dédales du bon vieux temps de la chanson arabe. Elle a interprété des chansons de Saliha et de Khemaïes Tarnène, en compagnie de jeunes musiciens talentueux de la Rachidia. Outre ces compositions inédites, le programme de la soirée a comporté aussi des morceaux d’une haute facture musicale. Parmi ceux-ci, on cite notamment «Bicharaf Sammaii el kabir», mais aussi d’autres compositions solo, jouées à base de «rbab» instrument de musique à cordes. Le patrimoine musical arabe a été visité au cours de cette soirée par la Rachidia qui interprété pas moins de quatre compositions inédites à l’instar de «Rouhi amali», «Akbala Al badra». La deuxième partie de cette soirée a été animée par la chanteuse tunisienne Sonia M’barek qui a interprété «Ya zahra», de Khemaïes Tarnène. Quant à Zied Gharsa, il a interprété d’anciennes chansons tunisiennes comme «Sabri ali rah», «Ya bella rej». D’autres talentueux jeunes artistes ont répondu également à l’appel dont notamment Sara Nouioui et Aya Daghnouch qui ont présenté respectivement «Zaama Yessafi edaher» et «Zaama ennar tetfachi». O.W.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com