C.S.S. – Al Ahly d’Egypte : Tous les atouts en mains





• Ligue africaine des champions Stade Mhiri de Sfax (20h30) - Direct T7 - Réseau terrestre) ________________ Amputés des services de neuf joueurs de base, en l’occurrence Haj Messaoud, M’rabet, Mechergui, K. Ben Amor, J. Khecharem, Kings, Sghaïer, Givaldo et Rivaldo pour différentes raisons, le CSS affrontera aujourd’hui au stade M’hiri de Sfax à partir de 20h30 l’équipe cairote d’El Ahly dans le cadre des quarts de finale de la Ligue africaine des champions. La tâche des Sfaxiens s’annonce difficile, mais le métier et la sérénité des Noir et Blanc font que tous les espoirs sont permis. Les poulains de Mahjoub n’ont pas droit à l’erreur. Le staff technique a préparé parfaitement la rencontre de ce soir après avoir étudié méticuleusement son adversaire qui compte dans ses rangs 10 internationaux. La Coupe de la Ligue des Champions est le but des Sfaxiens qui semblent fin prêts pour relever défi en battant leur adversaire du jour. Le CSS possède ainsi des arguments techniques solides pour aller au bout de ses intentions. La volonté, la rage de vaincre et la concentration constitueront les autres atouts d’un ensemble sfaxien décidé à aller jusqu’au bout. Les coéquipiers de Jaouachi vont peser de tout leur poids et jouer le tout pour le tout pour assurer les trois points de la victoire. Le staff technique n’a pas trop de soucis à se faire quant à la sûreté de sa défense et la valeur technique de son milieu composé de Boujelbane, Bargaoui, Achoula, Nafti et Kadri (trois pivots, un régisseur et un milieu offensif). Le problème de l’attaque est aussi résolu après le retour en forme de Blaise Koissy qui sera en pointe. Toutes ces considérations nous amènent à penser que les Sfaxiens, avec beaucoup de rigueur et de concentration, sont capables de sauter l’obstacle d’aujourd’hui. Le match sera dirigé par un trio malien composé de Kolibali Comene assisté par Wadanty Drama et Moussa Diabaty. * Formation probable Jaouachi, A. Ben Amor, Gharbi, Mardassi, Abdi, Boujelbane, Bargaoui, Nafti, Achoula, Kadri et Blaise. Noureddine BACCOUCHE __________________ Fatah Gharbi (CSS) : Ce sera dur Fatah Gharbi constitue une valeur sûre au sein du CSS. Il sera aujourd’hui l’une des pièces maîtresses de la défense sfaxienne aux côtés de Abdi, Mardassi et A. Ben Amor. * Vous affrontez aujourd’hui Al Ahly d’Egypte avec une formation amputée de plusieurs joueurs. Est-ce que ces absences constituent un handicap ? - Il est toujours difficile de se passer des services de joueurs comme Haj Messaoud, M’rabet, Mechergui, J. Khecharem et les autres mais grâce à notre cohésion et à l’esprit de corps qui nous animent, nous saurons, j’en suis persuadé, trouver les solutions idoines pour les remplacer. * Quel jugement portez-vous sur l’adversaire après l’avoir visionné ? - Al Ahly d’Egypte est une grande équipe et ce n’est pas un hasard s’il est champion d’Egypte et détenteur de la Coupe de la Ligue africaine. C’est un ensemble qui joue bien au ballon. Son point fort demeure le régisseur Abou Tarika qu’il faut surveiller de près pour limiter ses manœuvres. Il en sera de même pour l’attaquant Metaab. * Comment appréhendez-vous la rencontre de ce soir contre Al Ahly d’Egypte ? - C’est un match difficile mais à notre portée. Il faut savoir tirer profit de nos atouts. Nous sommes fin prêts pour surprendre notre adversaire et il suffit d’y croire et de jouer sur notre vraie valeur. La rencontre se jouera sur le double plan physique et tactique. Ce sera un match très disputé. N.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com