Ehud Barak n’exclut pas une attaque israélienne sur la Syrie





Berlin-Agences L'ancien Premier ministre travailliste Ehud Barak n'exclut pas la possibilité de frappes israéliennes sur la Syrie même s'il "espère que cela ne sera pas nécessaire", dans un entretien au journal allemand Welt am Sonntag à paraître dimanche. "J'espère que cela ne sera pas nécessaire", dit-il dans un entretien dont des extraits ont été diffusés à l'avance. "Mais les Syriens parrainent le Hamas dans la Bande de Gaza, le quartier général du Hamas opère à partir de Damas", explique Barak. "La Syrie soutient aussi logistiquement le Hezbollah: une partie des armes utilisées pour tirer sur Israël passe au Liban par l'aéroport de Damas", ajoute l'ancien Premier ministre, qui s'est retiré de la vie politique en 2001 après sa défaite aux élections législatives face à Ariel Sharon. Ehud Barak, qui avait dirigé avec succès en mai 2000 le retrait de l'armée isralienne du Liban-sud, dont elle occupait une partie depuis 18 ans, estime dans le Welt am Sonntag que l'actuelle offensive israélienne ne mènera pas à une occupation. Le chef des opérations de l’armée israélienne a toutefois indiqué que la Syrie «n’est pas un objectif de l’offensive d’Israël».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com