Rafah : Les services médicaux et sécuritaires égyptiens en état d’alerte





Le Caire-Agences Les services médicaux et sécuritaires égyptiens ont été mis en état d'alerte hier à Rafah, au lendemain du passage forcé vers la Bande de Gaza d'environ 2.000 Palestiniens bloqués en Egypte, a rapporté l'agence gouvernementale Mena. "Le gouverneur du nord du Sinaï, Ahmad Abdel Hamid, a donné des directives à tous les services de la province pour faire face à toute crise", a indiqué la Mena. La police s'est déployée sur les routes menant à Rafah, et les mesures de sécurité ont été renforcées dans la province. Les hôpitaux de la région ont reçu des renforts et des médicaments, selon l'agence. "Des ambulances équipées ont été dépêchées à Rafah pour parer à toute urgence", ajoute-t-elle. Vendredi, quelque 2.000 Palestiniens bloqués depuis des semaines en Egypte se sont engouffrés par une brèche dans le mur du terminal de Rafah, une ville divisée entre l'Egypte et la Bande de Gaza, causée par des explosifs posés par des hommes armés palestiniens. Trois gardes-frontières égyptiens ont été blessés. Le terminal de Rafah est fermé depuis le 25 juin à la suite d'une opération de groupes armés palestiniens contre une position militaire israélienne proche de la frontière. Un soldat y a été enlevé. Entre 5.000 et 6.000 Palestiniens sont bloqués en Egypte, selon une source de sécurité palestinienne.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com