Guerre contre le Liban : Téhéran pour un cessez-le-feu et un échange de prisonniers





Ahmadinejad réaffirme le soutien de l’Iran à la Syrie Damas-Agences Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a proposé hier "un cessez-le feu" suivi d'un échange de prisonniers pour mettre fin à l'offensive israélienne au Liban, dans des déclarations à la presse. "Un cessez-le-feu pourrait être proclamé qui serait suivi d'un échange" entre les deux soldats israéliens capturés par le Hezbollah et des libanais détenus en Israël, a affirmé Mottaki à la fin d'un entretien avec le vice-président syrien Farouk al-Chareh. "Il faut réfléchir d'une manière raisonnable et juste afin de mettre fin à la crise", a ajouté Mottaki Le président syrien Bachar al-Assad a reçu, pour sa part, un message de son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad dans lequel il réaffirme son "soutien à Damas face à toute menace et à toute agression". Manouchehr Mottaki a transmis le message à Assad lors d'un entretien. Assad et Mottaki se sont entretenus de "l'agression israélienne contre le Liban, et des destructions sauvages menées par les forces israéliennes visant les civils et infrastructures" au Liban, a ajouté la télévision syrienne. Les deux hommes ont passé en revue "les positions des autres pays à l'égard de la guerre israélienne contre le Liban et la Palestine ainsi que les moyens de soutenir la résistance" du Hezbollah et palestinienne, a indiqué l'agence officielle Sana. L'Iran avait affirmé récemment son soutien à la Syrie, son alliée dans la région. Les deux pays soutiennent le mouvement chiîte libanais Hezbollah. Jeudi, le président iranien avait mis en garde Israël contre toute agression contre la Syrie, dans un entretien téléphonique avec Assad.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com