Les Egyptiens demandent le gel des accords de paix israélo-arabes





Le Quotidien-Agences Alors que l'armée israélienne pilonne le Liban, les appels se multiplient au sein de l'opposition égyptienne pour un gel des accords de paix conclus avec l'Etat hébreu et des exportations de pétrole et de gaz naturel vers ce pays. Tous les mouvements d'opposition, des Frères musulmans (islamistes) à Kefaya (laïc) en passant par Al-Ghad d'Ayman Nour et le néo-Wafd, ont de concert appelé à un gel des accords de paix avec Israël et à la fin des échanges avec cet Etat. Dans un communiqué commun, dix partis d'opposition ont demandé aux gouvernements arabes "de rompre toutes les relations avec (Israël), de geler tous les accords conclus avec l'ennemi et de renvoyer les ambassadeurs et représentants diplomatiques présents dans les pays arabes et islamiques". Des photos du leader du Hezbollah Hassan Nasrallah et des drapeaux de son parti ont fait leur apparition dans les manifestations anti-israéliennes organisées au Caire. "Il ne faut pas qu'Israël pense que la paix conclue avec un pays arabe est à l'abri alors qu'il continue à commettre des crimes et des agressions", a récemment déclaré Mostapha Al-Fiki, président de la commission parlementaire pour les Affaires étrangères et membre éminent du Parti national démocrate


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com