M. Chafaï Massaoud, un investisseur iranien au «Quotidien» : «La Tunisie dispose d’un potentiel énorme d’investissement»





En s’installant en Tunisie pour créer le «Green World Group» en partenariat avec Mme Nourhène Kanakan, une femme d’affaires de la place, M. Chafaï Massaoud compte frapper d’une pierre deux coups : prospecter le marché tunisien pour baliser le terrain aux autres investisseurs iraniens, et entamer une nouvelle étape de développement dans la région de la Tunisie. Interview. * Le Quotidien : D’abord, pourquoi avez-vous choisi de vous installer en Tunisie? - M. Chafaï Massaoud : C’est pour plusieurs raisons dont la plus importante est le potentiel d’investissement énorme et développé qui existe en Tunisie. Votre pays dispose, également, d’autres atouts qui incitent les hommes d’affaires à y investir, en l’occurrence, sa position géographique privilégiées très proche du marché européen, sa stabilité politique et économique, ainsi que la compétence de haut niveau de la main d’œuvre et des cadres tunisiens. C’est donc pour ces différentes raisons qu’on a opté pour l’investissement en Tunisie. * A quoi consiste votre investissement? - Il s’agit d’une entreprise baptisée «Green World Group», spécialisée dans l’agriculture et particulièrement la floriculture, créée en partenariat avec Mme Nourhène Kanakan, qui a une expérience très riche dans ce domaine. Le coût de départ de cet investissement est de près d’un million d’euros (environ 1,6 million de dinars tunisiens). Cela dit, nous disposons d’une enveloppe de près de 10 million d’euros qui sera consacrée à l’extension et au développement des activités de la société. * Quels sont vos objectifs à travers cet investissement? - Pour la Green World Group, l’objectif principal est de développer rapidement une activité à l’export vers les pays arabes, en particulier, ceux du Golfe, ainsi que certains pays européens. Pour nous, en tant qu’investisseurs, l’objectif est de prospecter le marché tunisien et d’identifier ses points forts afin de préparer le terrain à d’éventuelles installations en Tunisie d’autre investisseurs iraniens. * Comment avez-vous trouvé le climat d’affaires en Tunisie? - Franchement on a trouvé un bon climat d’affaires en Tunisie. Le marché tunisien présente de nombreuses opportunités importantes d’investissement, dans différents secteurs. * Peut-on comprendre que vous allez investir dans d’autres domaines outre l’agriculture? - Pour le moment, on va se concentrer sur le développement de notre entreprise. Après, on étudiera la possibilité d’investir dans d’autres créneaux. Entre-temps, on continuera d’assister et conseiller d’autres hommes d’affaires iraniens à investir en Tunisie dans les secteurs industriel et agricole particulièrement. * Comptez-vous développer vos activités dans d’autres pays de la région? - Bien sûr. D’ailleurs, on prévoit de faire de la Tunisie notre point de départ vers d’autres marchés de l’Afrique du Nord, notamment l’Algérie et le Libye, et de l’Afrique en général. Propos recueillis par Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com