HRW s’indigne : Israël utilise des munitions à fragmentation au Liban





New York-Agences Israël a utilisé des munitions à fragmentations dans des tirs d'artillerie au Liban a affirmé l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) appelant l'Etat hébreu à cesser immédiatement l'usage de telles armes. Selon HRW, dans un communiqué, "des témoins et des survivants" sur le terrain au Liban ont rapporté qu'Israël avait conduit le 19 juillet une attaque à l'aide de munitions à fragmentation contre le village de Blida et dans laquelle une femme de 60 ans a trouvé la mort et 12 civils ont été blessés dont sept enfants. En outre, les enquêteurs de HRW ont photographié la présence, le 23 juillet, de telles "munitions à fragmentation au sein même de l'arsenal militaire israélien d'une division d'artillerie stationnée à la frontière avec le Liban". "Les munitions à fragmentation sont des armes intolérablement imprécises et peu fiables à utiliser à proximité de civils", s'est indigné Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch, dans un communiqué. "Elles ne devraient jamais être utilisées dans des zones peuplées".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com