Procès de Saddam : La défense poursuit son boycott des audiences





Le Quotidien-Agences Le comité de défense du président irakien a affirmé hier qu'il poursuivrait son boycott du procès et a exprimé sa "profonde inquiétude" pour la vie de Saddam Hussein et ses coaccusés. Après avoir relevé des "illégalités juridiques", lors de l'audience du lundi 24 juillet, le comité de défense affirme dans un communiqué qu'il "continuera à boycotter le procès", et se déclare "inquiet pour la santé du président Saddam Hussein et ses camarades à la lumière d'informations contradictoires sur son état de santé". Saddam Hussein est en grève de la faim depuis le 8 juillet. Il a été hopitalisé dimanche mais sa vie "n'est pas en danger" a affirmé le lieutenant-colonel américain Keir-Kevin Curry. Le comité de défense, appelle dans son communiqué "toutes les organisations internationales et arabes pour qu'elles mettent fin aux failles et aux violations des lois et de la justice", dans le procès de Saddam Hussein. Les avocats de la défense qui ont boycotté l'audience de lundi (avec seul devant la cour le demi-frère du président déchu, Barzan al-Tikriti), avaient également boycotté celle du 10 juillet. Ils avaient demandé en juin la suspension des procédures juridiques après le troisième assassinat d'un avocat de la défense Khamiss al-Obeidi à Bagdad et ont demandé une enquête internationale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com