Liban Vers un rôle de l’OTAN ?





Bruxelles-Agences Le secrétaire général de l'Otan, Jaap de Hoop Scheffer, n'a pas exclu hier un rôle de l'Alliance atlantique dans le cadre d'une force internationale de paix au Liban, tout en refusant de spéculer à cet égard. "Je n'exclus rien. Mais pour l'instant je ne vais pas commencer à spéculer sur un rôle de l'Otan", a déclaré De Hoop Scheffer à des journalistes au siège de l'organisation à Bruxelles. Le secrétaire général de l'Otan a souligné que les 26 pays membres "suivaient de près" la situation dans la région et a émis l'espoir que la conférence internationale sur le Liban, réunie à Rome hier, pourrait déboucher "sur des résultats" et "le début d'une ligne commune". "Il y a beaucoup de suggestions sur la table, beaucoup, y compris venant de gens, de ministres ou d'acteurs qui évoquent un rôle de l'Otan", a-t-il ajouté s'agissant de la possibilité d'envoyer une force de stabilisation dans le sud du Liban. "Je vois de nombreuses suggestions qui se terminent par un point d'interrogation", a-t-il encore dit, faisant référence au mandat d'une telle force, aux pays qui y contribueraient et aux conditions de son éventuel déploiement. Répondant à une question sur l'absence apparente "d'enthousiasme" chez les alliés pour une mission de ce type, De Hoop Scheffer a jugé que le moment n'était pas encore venu de parler d'un tel rôle de l'Otan, assurant que "cela n'avait rien à avoir avec le fait de ne pas être enthousiaste".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com