L’Ecole de guitare «Django Reinhardt» : La musique instrumentale à l’honneur





L’Ecole de guitare «Django Reinhardt» a célébré samedi dernier sa fête de fin d’année. Au menu de cette manifestation, plusieurs prestations musicales signées par les élèves de cette école. Une vingtaine de compositions musicales ont été interprétées durant cette soirée qui a duré deux heures et qui a vu se produire sur scène de nombreux groupes d’instrumentistes débutants, amateurs, ou même professionnels. Des jeunes élèves pleins de talent ont fait vivre à l’assistance de la prestigieuse Bonbonnière de Tunis des moments teintés de bonheur aux rythmes de tous les instruments et genres musicaux. Comme attendu, la guitare, le piano, la batterie et le violon ont été à l’honneur durant ce concert. En groupes d’instrumentistes, ou en solitaires, les élèves se sont succédé sur scène en interprétant des compositions revivifiant les styles gutturaux des plus grands artistes ou leurs œuvres personnelles. L’honneur est revenu aux enfants débutants pour ouvrir le bal. Durant leur première prestation, ils ont interprété, pas moins de cinq morceaux parmi lesquels, on trouve notamment: «Les deux guitares», «Let it be», «I’m Sailing». Outre cette prestation focalisée spécialement sur des compositions à base de guitare, ces mêmes élèves ont fait découvrir à l’assistance les sons de la batterie, de la contrebasse dans d’autres compositions comme: «Hymne à la joie», «Hello», «Jeux interdits», «César Swing». Le tout dosé avec de la guitare qui, rappelons-le, était l’instrument-vedette de cette soirée. * A bonne souvenance de Knopfler Durant cette soirée, le public a eu l’agréable surprise de découvrir des jeunes talents qui ont fait visiter aux fans de la guitare et des instruments musicaux des compositions inspirées des genres de la pop et du «swing». Tantôt, on a eu l’impression que les jeunes musiciens s’inspirent des grands musiciens comme Mark Knopfler, l’ex-guitariste du groupe anglais «Dire Street», tantôt, certains groupes ont plongé l’assistance dans la chaleur des rythmes du jazz, du blues, du «hard rock». Mais ce n’est pas tout. Il y avait également au menu de cette soirée des compositions romantiques et surtout des morceaux inspirés des genres les plus classiques de la musique occidentale. Des jeunes chevronnés ont fait vivre à l’assistance des moments émotionnels en interprétant des compositions à base de piano, ou bien de violon. Bref, les amateurs de la musique instrumentale ont eu droit à plusieurs genres musicaux. Et la soirée a tenu toutes ses promesses. Organisée sous l’égide de l’Association culturelle des fans de la guitare, cette soirée vient clôturer une année d’intense formation à la guitare, au piano et à la batterie dispensée par l’Ecole de guitare «Django Reinhardt», dirigée par le jazzman tunisien Hichem Hemrit. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com