S.T. : Va-t-on vers une continuité imposée ?





Le statu quo qui prévoit au Bardo ne semble pas rassurer les supporters, de plus en plus impatients de voir l’AG élective se tenir le plus tôt possible. Entre-temps, Robertinho et ses compatriotes sont déjà là. Après avoir vu plusieurs noms défiler et intéresser une grande frange du public stadiste, aucune nouvelle officielle n’a filtré sur le nom du futur président du ST. Tout ce qu’on sait, c’est que M. Mohamed Acheb tient à un nouveau mandat et il a déjà tracé son programme de travail même si une forte majorité s’oppose à sa reconduction. Les autres candidats, dont essentiellement MM. Taoufik Benkhoud et Ahmed Salhi, ne chôment pas et effectuent un travail d’approche nécessaire, mais on sait qu’ils disposent du soutien des supporters en attendant celui de la tutelle car, à ce niveau, aucun des trois candidats ne peut considérer qu’il est soutenu. Les autorités locales doivent rapidement intervenir et éclairer la lanterne du public stadiste en fixant la date de l’AG et en sélectionnant les candidatures. La préparation de la nouvelle saison doit démarrer ces jours-ci, et il n’y a plus de temps à perdre. Certains pensent même que ce silence finira par imposer aux supporters une continuité dont ils ne sont chauds à accepter. De toute façon, on croit savoir qu’une décision officielle à ce propos sera annoncée au cours de cette semaine et que tout demeure possible. * Pas de renfort pour le moment Côté effectif, le comité sortant n’a rien entrepris pour garder ceux qui sont libres de tout engagement. Ziadi, Baghouli, Salhi et Khammar sont partants — le premier a déjà signé au CSS — alors que Robertinho, à Tunis depuis quelques jours, a ramené avec lui Gilson Silva, l’attaquant, Edson qui n’a pratiquement pas joué la saison passée et un certain Renaldo que le public stadiste s’apprête à découvrir. Quant à Toniato, son arrivée est prévue pour très bientôt. Y aura-t-il d’autres recrutements ? Pour le moment, aucun nom n’a été cité d’autant plus que Achab est préoccupé par un nouveau mandat alors que les autres candidats à la présidence ne peuvent établir que des contacts officieux et n’auront le droit de conclure des transferts qu’une fois élus. A ce propos, on croit savoir que M. Benkhoud a rencontré des joueurs susceptibles de renforcer l’effectif stadiste et même des entraîneurs, mais il s’est limité à parler de principe car les détails ne peuvent se discuter à un tel stade. Pour le moment, c’est le flou qui persiste à l’issue d’une saison catastrophique. Et pourtant, la tutelle continue à rester indifférente à un moment où d’autres clubs, dans des situations pourtant beaucoup plus aisées, ont tenu leurs AG et on commencé déjà à travailler. Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com