M. Mohamed Nouri Jouini, ministre du Développement et de la coopération internationale : «Nous comptons sur nos ressources humaines»





Le Bardo - Le Quotidien En réponse aux différentes questions des députés, M. Mohamed Nouri Jouini a présenté les grandes orientations du 11ème Plan de développement notamment en ce qui concerne la coopération internationale et l’investissement étranger. M. Jouini a précisé que les différents programmes et projets du 11ème Plan seront identifiés vers la fin de cette année. M. Mohamed Nouri Jouini a noté que la coopération internationale avec l’Union européenne a connu une évolution importante sur tous les niveaux ces dernières. «Toutefois, cette coopération reste en deçà des attentes, malgré les résultats positifs enregistrés», a-t-il expliqué. Le ministre a souligné, également, que plusieurs efforts sont entrepris en vue de généraliser la coopération internationale avec d’autres pays de la région méditerranéenne ainsi que les pays arabes et asiatiques. M. Jouini a noté que la stratégie tunisienne pour la coopération internationale prévoit de dynamiser le partenariat avec les pays maghrébins et également les pays africains. Pour ce qui est de l’investissement, M. Mohamed Nouri Jouini a insisté sur le rôle des investissements étrangers dans le financement de l’économie nationale. M. Jouini a indiqué que le 11ème Plan prévoit d’atteindre un taux de près de 1,7 milliard de dinars pour les investissements directs étrangers. Et d’ajouter que la Tunisie dispose de plusieurs atouts pour attirer ces investissements, en particulier en ce qui concerne les compétences humaines de haut niveau ainsi que le climat d’affaires développé de même que l’infrastructure technologique et routière. Au niveau de l’investissement public, M. Mohamed Nouri Jouini a affirmé que la priorité sera donnée aux projets qui permettent de servir les principaux objectifs du 11ème Plan de développement. Il a appelé, dans ce cadre, les différentes régions du pays à classer leurs besoins selon la priorité. Le ministre a signalé , en outre, que le 11ème Plan prévoit plusieurs projets de développement à l’intérieur du pays, dans l’objectif de créer une dynamique du marché de l’emploi dans les régions, et d’absorber les demandes d’emploi qui devraient se multiplier dans les prochaines années. Au sujet des revenus de l’opération de privatisation de Tunisie Telecom, M. Mohamed Nouri Jouini a expliqué qu’un tiers de ces revenus sera réservé aux projets d’investissement et du développement, alors que les deux autres tiers seront réservés au payement de la dette publique. M. Jouini a insisté, par ailleurs, sur le rôle des ressources humaines dans la stratégie de développement tunisienne notamment pour attirer les investisseurs qui semblent être satisfaits du niveau des compétences tunisiennes. «Nous comptons beaucoup sur nos propres ressources et compétences humaines», a-t-il conclu. M. Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com