Tunisie – Espagne Arbitrage – Bellagha juge Simon : «Acceptable dans l’ensemble, mais…»





Après l’Australien Mark Shield qui a fait des siennes lors de la rencontre inaugurale de nos représentants face à l’Arabie Saoudite, la commission d’arbitrage de la FIFA nous a flanqué un Sud-Américain, le Brésilien Carlos Simon, pour diriger la confrontation tuniso-espagnole. Un arbitre dont la prestation n’a pas été en fin de compte un modèle du genre et que nous avons laissé le soin à notre consultant Mohamed Salah Bellagha d’en parler. L’ex-international tunisien pense que: «l’arbitrage du Brésilien aura été somme toute acceptable, dans ce sens qu’il n’a finalement pas influé sur le résultat final de la rencontre. Certes, il a peut-être usé de son sifflet un peu trop à l’encontre de nos joueurs, mais ceci ne met pas en cause l’ensemble de sa prestation. D’ailleurs, tous les arbitres ont fait preuve de fermeté depuis le démarrage de ce Mondial donnant l’impression cependant que les joueurs africains sont d’autant plus visés par cette sévérité que les referees se montrent indulgents à l’encontre des représentants des autres sélections. On peut même parler de parti pris qui n’est pas de nature de permettre aux Africains de s’extérioriser à fond, puisqu’ils évoluent désormais la peur au ventre. Je persiste à croire en revanche que l’arbitrage du Brésilien, s’il n’a pas été un modèle du genre, il n’a pas été catastrophique non plus. Il a été l’auteur d’une prestation honnête, d’autant que le penalty qu’il a sifflé était tout à fait justifié, car il y avait indiscutablement faute sur l’attaquant espagnol qui s’apprêtait à reprendre de la tête le centre de son partenaire». M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com