Allemagne – Equateur (3 – 0) : La Mannschaft avec panache





Visant le leadership du groupe A, l’Allemagne a atteint son objectif avec un certain panache face à un Equateur incapable de rééditer ses deux premières sorties. Sachant qu’un score de parité ne suffirait pas pour terminer première du groupe, l’Allemagne a entamé les débats avec des intentions purement offensives. Même Ballack qui «possède» un carton jaune et qui risque un second qui le priverait du huitième de finale, est aligné d’entrée. Et le résultat ne se fît pas attendre. Dès la (4’) la Mannschaft trouva le chemin des filets par l’intermédiaire de son avant-centre Klose. Celui-ci reprenant dans les filets, la balle reçue de son équipier Schweisteiger (1- 0). Cet avantage au score conférait aux Allemands plus de sérénité et les assauts répétés vers la cage de Mora étaient plus fluides au fil des minutes. Quelque peu «déboussolés» les Equatoriens trouvent du mal à s’approcher de la cage de Lehmann et les opportunités sont toujours allemandes. Klose, encore lui, Podolski et Schneïder cherchent de leur côté à tuer le match en ajoutant un second but. Et ce qui devait arriver arriva à la (43’). Klose se faufila entre deux défenseurs et trompa de près le gardien Mora (2- 0) après une passe géniale de Ballack. Après la pause, l’Equateur se décidait enfin à attaquer. A la (47’) un tir de Tenorio obligea Lehmann à détourner le cuir en corner. Le réveil était évident et les Espinoza, Valencia et Kaviedes commençaient à bien carburer (il était temps). La réaction allemande fut imminente et Podolski à la (53’) faillit tripler la marque d’un tir croisé qui effleura le poteau. Le jeu était devenu plus serré et davantage musclé. Un autre tir de loin de l’Equatorien Mendez obligea Lehmann à se déployer pour sauver le but (55’) mais la réussite est toujours allemande. A la (57’) Schneïder servit un caviar à Podolski qui trompa pour la troisième fois le malheureux Mora (3-0). La suite n’était plus qu’un jeu sans intérêt aucun malgré les tentatives enregistrées de part et d’autre. L’Allemagne termine ainsi première de son groupe et rencontrera au huitième de finale le second du groupe B. L’Equateur est second et aura comme prochain adversaire le deuxième du même groupe B. * Formations - Allemagne: Lehmann, Lahm, Friedrich, Mertesacker, Huth, Frings (Borowski 66’), Ballack, Schweisteïger, Podolski, Schneïder (Asamoah 73’), Klose (Neuville 66’). - Equateur: Mora, Guagua, De la Cruz, Kaviedes, Ambrossi, Mendez, Valencia (Lara 63’), E. Tenorio, Borja (Benitez 46’), Espinoza, Ayovi (Urrutia 68’). Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com