Japon – Brésil : Soucis divergents





* Gr. F - Stade de Dortmund (21h00) __________ Quel scénario pourrait présider à un match donnant à voir une équipe qualifiée et une autre condamnée à vaincre? Logiquement à une évolution attaque contre défense. Sauf que la première nommée n’est autre que le Brésil, une formation qui n’a jamais eu cure de ces considérations. On voit mal, en effet, les Auriverde coupables d’un quelconque relâchement, d’autant plus que de l’avis même du sélectionneur brésilien, l’équipe est en train de monter en puissance. Autant dire qu’un bémol à leur progression pourrait engendrer un malencontreux coup d’arrêt à la veille d’un second tour à matches-couperet. Certes, il est très probable que Parreira procède à de menus changements, mais qu’il y ait un zeste de laxisme, cela est absolument à exclure. Dans cette perspective, des joueurs comme Robinho, Fred et pourquoi pas Juninho, pourraient bénéficier de plus de temps sur le terrain En face, le Japon malheureux vaincu de la ronde initiale face à l’Australie, mais auteur d'une prestation probante contre la Croatie (0-0), aura tout à gagner. Elimination pour élimination, autant s’enorgueillir d’un rendement relevé. Par ailleurs, sur le plan purement arithmétique, les Asiatiques peuvent encore espérer une qualification au forceps, à la faveur d’un nul entre les Croates et les Australiens ou d’une victoire des premiers, le tout conjugué à un meilleur goal-avérage. Mais auparavant, il leur faudra amadouer les Brésiliens, ce qui s’assimilerait déjà à un exploit historique. W.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com