Bourses doctorales au Japon : Profiter de l’expertise nippone dans la biotechnologie, l’eau et l’énergie





La Cité des Sciences de Tunis a abrité hier une journée d’information consacrée à la présentation du programme de bourses japonaises destinées aux étudiants tunisiens désirant préparer leurs thèses de doctorat. Les domaines concernés par ce programme de 2007 sont l’eau et l’environnement, la biotechnologie et l’énergie. Tunis - Le Quotidien Les bourses d’études au Japon consacrées à la préparation des thèses de doctorat sont destinées en fait à la formation de compétences scientifiques de haut niveau pour le technopôle de Borj Cedria qui abrite plusieurs centres et unités de recherche spécialisée dans les domaines environnementaux. De ce fait les bourses d’études pour l’obtention du diplôme de doctorat concernent uniquement trois domaines spécifiques à savoir l’eau et l’environnement, la biothechnologie végétale et les énergies renouvelables. Soit les trois domaines les plus prioritaires dans le processus du développement du pays. Organisée par le ministère de la Recherche scientifique, de la Technologie et du Développement des compétences, cette journée d’information a été aussi une occasion pour M. Moncef Abderrabbo, le directeur général du technopôle de Borj Cedria pour présenter les principales composantes et les nouveaux projets qui sont en train d’être installés au sein du technopôle. Le conférencier a indiqué à cet effet que les étudiants qui bénéficieront de ces bourses au Japon vont par la suite intégrer le technopôle pour effectuer leurs recherches. * Apprentissage D’après le directeur du technopôle, ce programme de bourses bénéficie d’un financement de la Banque Japonaise de la coopération internationale, mais la grande partie des frais sera accordée par la partie tunisienne. “Le nouveau programme de bourses pour les études de doctorat dans les universités japonaises qui s’étalent sur 3 ans est doté d’une enveloppe globale de 5 millions de dinars, soit près de 150 mille dinars par étudiant”, précise M. Abderrabbo. Rappelons que le programme présenté lors de cette journée d’information est composé de 30 bourses. Notons aussi que les boursiers devraient suivre un cycle de formation de six mois avant leur départ pour le Japon. Cette formation qui sera assurée au sein du technopôle est rémunérée. Elle dure 6 mois et est consacrée à l’apprentissage de la langue japonaise. Les candidats qui devraient obligatoirement être titulaires de mastère de recherche ou d’un diplôme équivalent doivent déposer leurs dossiers de candidatures au ministère de la Recherche scientifique et du Développement des compétences avant la date butoir du 20 juillet. Les formulaires nécessaires pour la composition du dossier sont téléchargeables sur le site www.ecopark.rnrt.tn Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com