Rice à Islamabad : Contrer la remontée en puissance des Talibans





Condoleezza Rice a entamé hier une visite à Islamabad pour encourager une coopération trilatérale entre les Etats-Unis, le Pakistan et l'Afghanistan afin de contrer les Talibans qui regagnent du terrain, obligant les Etats-Unis à rester fortement impliqués militairement dans la région. Le Quotidien-Agences La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, souhaite encourager une coopération trilatérale entre les Etats-Unis, le Pakistan et l'Afghanistan pour faire échec aux talibans, a-t-elle déclaré dans l'avion la conduisant à Islamabad. "Nous avons une bonne coopération avec le Pakistan sur les questions liées à la façon de combattre le terrorisme", a déclaré la chef de la diplomatie américaine à quelques journalistes. "Nous avons une bonne coopération en termes de renseignement, une bonne coopération militaire et nous allons donc continuer", a-t-elle ajouté, interrogée sur la situation à la frontière pakistano-afghane, refuge supposé d'éléments du réseau al-Qaïda et des Talibans. "Mais ce sur quoi nous pouvons encore progresser, c'est une coopération qui soit américano-afghano-pakistanaise dans cette région", a poursuivi Rice qui est attendue mardi soir à Islamabad, pour des entretiens avec les responsables pakistanais, et notamment avec le président Pervez Musharraf. "Nous avons encouragé l'Afghanistan et le Pakistan à coopérer sur cette question et à coopérer de façon trilatérale avec les Etats-Unis sur cette question et je vais discuter avec le président Musharraf (...) de la façon de s'attaquer conjointement à ce problème très difficile", a-t-elle ajouté. La recrudescence des combats en Afghanistan oblige les Etats-Unis à rester fortement impliqués militairement dans ce pays, alors qu'ils souhaitent se décharger le plus possible de cette responsabilité sur la force de stabilisation de l'Otan (Isaf). * Pression Ainsi, hier, sur le terrain, deux soldats britanniques ont été tués lors d'une attaque dans le sud du pays, a annoncé le ministère britannique de la Défense à Londres. Les deux hommes ont été tués "au combat" dans le secteur de la vallée de Sangin, dans la province d'Helmand, a précisé une porte-parole du MoD. "Leurs proches sont actuellement contactés et aucun détail supplémentaire ne sera donné pour l'instant", a ajouté cette porte-parole du ministère. Ces deux morts portent à trois le bilan des pertes britanniques en Afghanistan en juin. Un capitaine du 7e régiment parachutiste de l'artillerie royale, Jim Philippson, a été tué lors d'une échange de coups de feu avec des talibans présumés au début du mois. Par ailleurs, quatre soldats de l'armée nationale afghane et 20 talibans ont été tués dans trois affrontements séparés hier dans trois provinces du sud de l'Afghanistan, a-t-on appris auprès de responsables afghans et de la coalition. Deux soldats ont été tué au cours d'une attaque menée par des talibans contre un convoi de l'armée afghane à Qalat, la capitale de la province de Zabul, a indiqué le commandant en chef des forces armées afghanes dans le sud. Lors de l'opération de ratissage qui a suivi, 11 talibans ont été tués, a affirmé le général. Dans le district de Musa Qala, dans la province de Helmand, les talibans ont également attaqué l'armée afghane lundi et réussi à tuer deux soldats. Les forces de la coalition militaire internationale venues en renfort ont réussi à tuer 8 talibans, a affirmé le commandant canadien Quentin Innis, un porte-parole de la coalition dans le sud. Le troisième affrontement a coûté la vie à un des rebelles, qui avaient attaqué un véhicule de l'armée afghane dans le district d'Andar, de la province de Ghazni, a indiqué le gouverneur de la province Shir Alam.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com