Habitué à vivre dans le danger : Khaled Mechaâl n’est pas effrayé





Le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaâl, en exil à Damas, n'est pas effrayé par les menaces israéliennes auxquelles il se dit habitué, a affirmé hier son entourage. Amman-Agences "Abou al-Walid (Khaled Mechaal) croit en Dieu et en la destinée. Les menaces israéliennes ne l'effrayent pas", a affirmé un proche du dirigeant qui comme lui réside à Damas. "Il est habitué à vivre dans le danger", a ajouté ce proche, interrogé par téléphone depuis Amman. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a menacé de mort Khaled Mechaâl, en guise de représailles à l'enlèvement dimanche d'un soldat israélien. Le ministre israélien de la Justice, Haïm Ramon, a de son côté, estimé que la communauté internationale doit exiger de la Syrie qu'elle expulse Mechaâl. Israël tient Mechaâl pour responsable d'une attaque palestinienne perpétrée dimanche en Israël qui a fait deux morts israéliens et deux autres parmi les assaillants. C'est au cours de cette attaque qu'un soldat israélien, Gilad Shalit, 19 ans, a été enlevé. Khaled Mechaâl avait récemment reçu une journaliste dans une maison du quartier résidentiel de Mazzeh à Damas, dans un salon aux canapés verts, couleur de l'islam. Selon son entourage, Mechaâl occupe toujours cette résidence, mais les mesures de sécurité ont été renforcées après les nouvelles menaces israéliennes. Le chef du Hamas, victime d'une tentative d'assassinat d'agents du Mossad, les services de renseignements israéliens, à Amman en 1997, avait alors affirmé qu'il est se sentait en "danger de mort". "Les menaces d'attentats contre moi sont persistantes", avait-il dit notamment pour expliquer les mesures draconiennes qui l'entourent. "Les menaces (israéliennes) contre moi ou mes frères à l'intèrieur des Territoires (palestiniens) ou à l'extérieur, n'en finissent pas", avait-il ajouté. "Israël a déclaré la guerre au peuple palestinien depuis toujours, mais ce peuple vit dans le danger et la mort c'est pourquoi il n'a pas peur", avait déclaré Mechaâl. Pour Mechaâl, "quoique fasse l'Etat hébreu, il ne pourra pas empêcher le peuple palestinien de poursuivre sa lutte. Au contraire, plus le terrorisme israélien augmente plus le peuple palestinien reste attaché à son son choix de la résistance et de la lutte légitime", contre l'occupation. Mechaâl avait insisté sur le fait que le "le Hamas lutte contre Israël non pas parcequ'ils sont juifs mais parce qu'ils ont occupé notre terre et poussé notre peuple à l'exil".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com