Israël brandit la menace d’une attaque en Syrie





Al Qods occupée-Agences Un ministre israélien a ouvertement évoqué hier l'éventualité d'une attaque israélienne en Syrie contre des chefs du mouvement islamiste Hamas au pouvoir qu'Israël tient pour responsables de l'enlèvement de l'un de ses soldats dimanche dans une attaque en Israël. "Les quartiers généraux du Hamas et du Jihad islamique et leurs chefs se trouvent à Damas en des lieux connus parfaitement des Syriens", a déclaré Avi Dichter, ministre de la Sécurité intérieure, à la radio publique. "Nous avons transmis des éclaircissements et des mises en garde aux Syriens par des voies diplomatiques sur cette question mais ils ont choisi de ne pas en tenir compte. Cela donne donc à Israël carte blanche pour atteindre ces assassins", a-t-il affirmé. "Cela fait des années qu'Israël tient la Syrie pour responsable d'une partie des actions terroristes perpétrées sur son territoire", a ajouté l'ancien patron du Shin Beth, le service de sécurité intérieur israélien. Depuis l'enlèvement du caporal Gilad Shalit dimanche, Israël menace ouvertement de s'en prendre physiquement à Khaled Mecha?l, chef du bureau politique du Hamas, réfugié à Damas pour son implication supposée dans l'enlèvement d'un soldat israélien. L'enlèvement du soldat a été revendiqué par trois groupes armés palestiniens dont les Brigades Ezzdine al-Qassam, branche militaire du Hamas. Ce soldat a été enlevé lors d'une attaque dimanche par des Palestiniens contre un poste militaire israélien qui s'est soldée par la mort de deux militaires israéliens et de deux militants palestiniens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com