Seize mois de prison à l’encontre d’une fille de joie





Tunis — Le Quotidien Le tribunal de première instance de Tunis a condamné une jeune fille à un an et quatre mois de prison. L’accusée est impliquée dans une affaire de mœurs. Elle a été arrêtée dans un hôtel de la place par les agents de police qui l’ont prise en flagrant délit de racolage. Embarquée au poste en compagnie d’un client, la fille de joie a reconnu s’être rendue dans cet hôtel pour dénicher un client. Seulement, les enquêteurs ont remarqué que l’accusée avait dans son sac à main un sachet contenant des comprimés. Vérification faite, il s’est avéré qu’il s’agissait de psychotropes. Alors pour se justifier, la fille a révélé aux enquêteurs qu’elle venait de purger une peine de prison où elle avait fait la connaissance d’une autre femme incarcérée qui lui a remis les comprimés en question. Inculpée de racolage et de détention de matières stupéfiantes, l’accusée a été traduite devant le tribunal de première instance de Tunis qui l’a condamnée à seize mois de prison. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com